Magazine Amérique du nord

Bercy: Federer optimiste pour son match contre Gasquet

Publié le 09 novembre 2011 par Rene Lanouille

Federer est bien lancé dans le tournoi Federer est bien lancé dans le tournoi Q. Pourriez-vous nous résumer votre match aujourd'hui, vous étiez à l'aise ?
R. Oui, le match a été bon pour moi, je crois qu'il n'a pas joué son meilleur match, mais pour moi c'était une très bonne manière d'entrer dans le tournoi. La surface est un petit peu différente de celle de Bâle, je peux utiliser mon slice davantage, et dans l'ensemble je me suis senti bien. Bien sûr, ces quelques derniers jours ont été très remplis, mais maintenant je suis lancé, il va falloir que je continue jour après jour, mais je suis content de ma performance.

Q. Vous avez pu vous préparer avant de venir ici ?
R. D'une manière générale je n'ai jamais pu bien me préparer parce que je jouais la semaine précédente et c’est difficile de s'entraîner ici parce qu'il n'y a pas beaucoup de courts d'entraînement, et c'est difficile de s'habituer à l'ambiance, à tout. Pour l'instant, je suis content, parce que j'ai pu jouer sur le court central, c'était un bon match. Contre Gasquet, ce sera beaucoup plus difficile demain, mais j'attends avec impatience ce match.


Q. Vous n'avez pas pu trop vous entraîner à Bercy. Est-ce qu’en 55 minutes, vous pouvez le prendre comme un match d'entraînement, en fait parce que ça défilait assez vite ? Est-ce que vous avez pu prendre de repères ?

R. Oui, j’ai joué hier un peu 45 minutes, j’ai joué aujourd'hui une heure, je me suis entraîné ce matin un peu. Je sais à quoi m'attendre. Je sais comment les balles rebondissent, à quelle hauteur, est-ce que le slide reste bas. Moi, j'ai des idées maintenant pour le prochain tour, comme Richard d'ailleurs aussi. Ça arrange tout le monde. Je pense que le niveau d’après sera plus élevé. En tout cas, je n'ai pas l'impression que c'est une surface injouable, c'est très facile à jouer dessus, ce n'est pas trop rapide. Tu aurais ton temps pour trouver tes points de repère. De ce côté-là je n'ai pas peur. L’année dernière, j’avais plus peur de la surface, parce que tu savais qu’une petite erreur, un rebond au mauvais moment, ça te coûtait 2 sets. Cette année, tu joues avec beaucoup plus de marge, j’ai l’impression et c’est d’un côté plus agréable. En même temps, comme je l'ai dit avant, ce serait important de voir la surface plus vite. Mais je ne me plains pas. C'est important de ce souvenir de ça.

Q.- Tu disais tout à l’heure que le match face à Gasquet est un moment particulier de jouer un Français ici. Qu'est-ce qu’on ressent, ne serait-ce que du point de vue du jeu ? Richard Gasquet à Bercy, qu'est-ce que ça te donne, y compris du point de vue du jeu ?
R. Il a fait une bonne année. Maintenant, il est un peu blessé. Est-ce qu’après il aura un peu de douleur ? Possible après un long break comme ça. C’était un match dur hier. Je m’attends à un Richard Gasquet parfaitement en forme, autrement il ne serait pas revenu à la compétition parce qu’il lui restait un tournoi. Ca n’aurait pas été simple pour lui de juste de partir en vacances et de se préparer pour l'année prochaine. C'est pour ça que je me prépare comme j'ai le meilleur Richard Gasquet en face de moi. Après, il faut certainement que je joue un bon match parce que tout le reste ne va pas suffire demain.
René Lanouille

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rene Lanouille 34849 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog