Magazine Culture

" OR NOIR " et TAHAR RAHIM à BELFORT

Publié le 15 novembre 2011 par Abelcarballinho @FrancofoliesFLE

 



Hier soir, l’acteur Tahar Rahim retrouve sa ville natale pour l’avant-première d’« Or noir », le dernier film de Jean-Jacques Annaud qui sortira le 23 novembre.
Tahar Rahim y incarne le prince saoudien Auda, héros du roman historique « La soif noire » de Hans Reusch, dont s’inspire le film. Un livre que le producteur tunisien Tarak Ben Ammar rêvait de voir porter à l’écran depuis une trentaine d’années !

Tournée dans le désert tunisien, en plein « printemps arabe », cette fresque aux 300 chevaux, 200 chameaux, 700 décors et 8 000 costumes met également en scène Antonio Banderas. A ses côtés, la révélation d’« Un prophète » en mai 2009 éclabousse de nouveau l’écran de son talent. Il « est » ce jeune introverti devenu chef de guerre, confié par son père vaincu à son pire ennemi, écartelé entre la tradition et le progrès sur fond de rivalité pétrolière dans les années 30. Un rôle-pépite de plus dans la panoplie déjà impressionnante d’un acteur doué et mature.

L’avènement du « Prophète », assorti de deux césars, aurait pu lui brûler les ailes. Au contraire, le Belfortain ne cesse de les déployer depuis. Avec « L’aigle de la neuvième légion », un péplum dans lequel il incarne un prince gaélique cruel et instinctif. Avec « Les hommes libres » où il « est » un jeune immigré algérien confronté aux horreurs de l’Occupation, en 1942 à Paris. En attendant, dans un tout autre registre, « Love and bruises », une histoire d’amour sulfureuse.

Son « retour » à Belfort, où il compte de nombreux amis, sera à son image : passionné et simple.

source: http://www.estrepublicain.fr/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Abelcarballinho 11989 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine