Magazine Culture

Bangkok: le niveau de l'eau commence à diminuer, mais le ras-le-bol gagne les habitants

Par Kakrine

Bangkok: le niveau de l'eau commence à diminuer, mais le ras-le-bol gagne les habitantsEnfin de meilleures nouvelles pour Bangkok: "le niveau de l'eau commence à reculer dans le centre de Bangkok, qui devrait échapper aux inondations massives qui ont frappé certains quartiers périphériques et des provinces situées au nord de la capitale thaïlandaise.
Les services thaïlandais de prévention des catastrophes ont annoncé lundi que les inondations avaient fait 562 morts depuis la fin du mois de juillet. Vingt-deux des 77 provinces du pays restent à ce jour concernées. A Bangkok, la situation demeure préoccupante sur la rive ouest de la rivière Chao Phraya, dont la cote augmente du fait des grandes marées en provenance du Golfe de Thaïlande."
"Dans les quartiers de la capitale qui n’ont pas été affectés par les inondations, l’eau potable est de retour sur les rayons des supermarchés mais est encore rationnée. Le système ferroviaire souterrain fonctionne, et ce même dans les zones inondées.Les vendeurs de nourriture étaient de retour dans les rues et les magasins de nouilles ou les salons de coiffure ont pu rouvrir leur enseigne cette semaine."

"Un photographe de l'AFP a constaté que l'eau avait baissé d'un mètre environ en 48 heures, dans des quartiers du nord et de l'est de la ville, où les bateaux n'étaient plus utilisables.Mais un effort long et douloureux était encore demandé aux résidents de plusieurs districts englués dans une eau noirâtre aussi inhospitalière que dangereuse pour la santé publique.
Au nord de la ville, une digue longue de 15 kilomètres dans le district de Don Mueang a fait l'objet d'un bras-de-fer ces derniers jours entre le pouvoir et les résidents, qui avaient ouvert une brèche peu profonde mais large de sept mètres pour faire baisser le niveau d'eau.Dimanche, cette brèche avait été élargie d'un mètre et quelque 70 personnes se sont réunies lundi pour empêcher les autorités de la combler. Le mur, composé notamment de sacs de sable pesant jusqu'à 2,5 tonnes, est considéré comme essentiel pour la protection du centre commercial et financier de la ville, poumon de l'activité nationale.Mais les autorités ont les plus grandes difficultés à faire comprendre aux sinistrés, aux revenus souvent déjà modestes, pourquoi ils payent pour les quartiers riches d'une mégapole de 12 millions d'habitants."

"Certaines régions du nord du pays, désormais à sec, ont pendant ce temps-là commencé le grand nettoyage, notamment la province d'Ayutthaya qui abrite des temples séculaires ainsi que plusieurs zones industrielles.
La Premier ministre Yingluck Shinawatra a demandé aux sinistrés de ne pas perdre patience, dans des déclarations publiées sur sa page Facebook. "Restez unis alors que nous progressons dans cette crise", a-t-elle écrit. "Le gouvernement fait de son mieux pour régler les problèmes au plus vite".
Le second aéroport de la capitale, affecté aux vols intérieurs et situé dans le district de Don Mueang, est fermé depuis trois semaines. Les opérations de pompage devaient débuter mardi mais la réhabilitation du site pourrait prendre un mois, selon le patron des Aéroports de Thaïlande (AOT), le général Sumet Phomanee. D'ici deux semaines, les routes principales de Bangkok seront au sec"

De son côté," le Roi Bhumibol Adulyadej, 83 ans, est en convalescence après avoir souffert d'une hémorragie interne susceptible d'avoir été induite par le stress à la suite de la crise des inondations du pays, a déclaré la Princesse Chulabhorn, sa fille cadette. Le Roi,  hospitalisé depuis plus de deux ans, s'est trouvé récemment en état de choc et est tombé inconscient," a dit la princesse aux victimes des inondations dans un centre d'évacuation dans la province de Nonthaburi, au nord de Bangkok."Cela a montré que sa majesté est préoccupée par son peuple, qui sont comme ses enfants», a dit Chulabhorn, à la télévision vendredi soir."


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Kakrine 583 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte