Magazine Culture

Kendrick Lamar – Section.80

Publié le 14 novembre 2011 par Lcassetta

Kendrick Lamar est l’un des rappeurs les plus talentueux de sa génération. Celui que Dre, Game, et Snoop Dogg ont couronné “New King Of The West Coast” mérite largement ce titre honorifique. Considéré comme le successeur du légendaire Tupac, il a sorti son premier album, après plusieurs mixtapes, cette année : Section.80 ! Chronique.

A 24 ans, Kendrick Lamar a déjà un succès underground phénoménal. Ayant travaillé avec les plus grands, et surtout avec le mythique Dr Dre, on peut dire qu’il a réussi. Mais surtout, il apporte à son travail une approche originale, fraîche, et incontestablement très bien travaillée. Avec un excellent flow, des lyrics qui touchent la génération Y, et une production très variée, on appréciera la majorité de son travail.

Successeur de Tupac ? Le jeune Kendrick, a 8 ans, était fasciné par California Love, et a décidé de faire du rap sa carrière. Section.80, selon lui, a été inspiré par un rêve qu’il a eu, celui du légendaire Tupac qui lui aurait dit Keep my music alive. Mais on retrouve une touche personnelle et originale qui différencie son travail de celui de Tupac. Du conscious rap visant souvent la jeunesse, en passant par beaucoup de délires, Kendrick se fait le porte parole des jeunes.

Le premier truc qu’on remarque, c’est la qualité de la production. Très variée, très fine, et originale, c’est un véritable plaisir. De ADHD qui sample The Jet Age Of Tomorrow pour un son très doux, à The Spiteful Chant qui sample Iron de Woodkid, on a beaucoup de surprises ! Sur des beats très chill, des fois R&B, des fois plus électro, voire downtempo, avec toujours cette douce touche de Jazz très chill qui ont fait la gloire de A Tribe Called Quest, Kendrick Lamar maîtrise chaque beat avec son excellent flow. On appréciera aussi le fait que la majorité des beats utilisent une vague ambient qui fait très Cloud Rap, et très frais… L’art maîtrisé par Shabazz Palaces ou Clams Casino est très bien réutilisé ici. Un bonheur musical qui réinvente la G-Funk ! ADHD, Chapter Six, Kush & Corinthians, Hol’ Up etc représentent le plus cette production. Et c’est très catchy ! Le woopy woop woopy woop woop de Ronald Reagan Era est resté des jours dans ma tête.

0 Kendrick Lamar   Section.80

Son flow est très mélodique, souvent doux, et très touchant. Toujours synchro, on voit qu’il sait ce qu’il fait, qu’il ne fuck pas avec les beats comme n’importe quel amateur : Non, Kendrick Lamar rappe aussi bien que les légendes du hip-hop. Il s’autorise même des exercices de flow comme sur le très bon Rigamortis, où il rappe progressivement, de plus en plus vite, pour à la fin lancer des rimes comme s’il avait fait ça depuis sa naissance. Même son chant est bon, et très présent (très, et non pas trop, car on ne s’en plaindra jamais).

0 Kendrick Lamar   Section.80

Cependant, ce qu’on appréciera le plus, c’est les messages qu’il délivre. ADHD en est l’exemple parfait : Une ode à la génération des jeunes, à travers la métaphore de la folie : You know why we crack babies, because we born in the 80s, That ADHD crazy !  Cette vision différente qu’ont les jeunes, cette revendication de cette manière de penser, etc. C’est ce qu’il prône. Les problèmes de coeur, comme sur l’excellent Tammy’s Song au beat hypnotisant et unique, ou encore sa vision de la beauté sur le très beau No Make-up, ses messages de paix sur Fuck Your Ethnicity. Et en général ses lyrics sont toujours très fines.

0 Kendrick Lamar   Section.80

Son album dure 1 heure, mais il est difficile de passer certains son. Entendez par là qu’ils sont tous bons, mais qu’il n’essaye pas d’être aussi bon que sur d’autres sons. Mais on excusera ça, le tout étant très mélodique. Cependant, aucun son n’est réellement excellent. Tous les sons sont relativement très bons, mais aucun n’est transcendant.

Ainsi, Kendrick Lamar a eu de bons professeurs, et s’impose aujourd’hui comme l’un des meilleurs rappeurs existants. A seulement 24 ans, on sent déjà que ce jeune rappeur a énormément de talent, et qu’il peut encore s’améliorer… Oui, la majorité des sons sont bons, certains sont très bons, mais il y a quand même peu de tracks qui seront remémorés dans 4 5 ans comme des classiques. Il se donne pas à fond, mais ça reste déjà un travail de qualité vu son incommensurable talent, et c’est incontestablement l’une des meilleurs productions hip-hop de l’année ! A écouter d’urgence.

 Kendrick Lamar   Section.80
Simoh (Si Mohammed El Hammoumi)

Etudiant de 17 ans, geek et passionné de musique underground. Je suis très ouvert, je suis très éclectique. Ça se ressent. La musique m'inspire, mes articles sont souvent longs en conséquence, mais c'est pour vous faire ressentir ce que je ressens. Pour vous servir. Swag.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lcassetta 5704 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines