Magazine Culture

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

Publié le 15 novembre 2011 par Bullesonore

Le Festival de chanson made in France a lieu maintenant une fois par an et réunit des artistes around the french planet à Paris (La salle parisienne la Boule Noire restant pour le moment la salle privilégiée) correspondant avec la programmation du moment. Humoristique ou pop, électrique ou acoustique, Only French sélectionne ses plateaux en fonction de ses rencontres et de ses envies.

Paris, le 5 octobre : En route vers sa 17ème édition, le festival Only French a décidé de passer l’overdrive pour se lancer dans la transhumance des artistes francophones. Escorté pour cette édition par les magiques Catalyse, Scène du Canal / Jemmapes etBoule Noire, le festival emmène cette année des formations en provenance de 3 continents : Europe (Belgique, France, Suisse), Afrique (Maroc, Sénégal) et Amérique (Canada). Avec un moteur plein de l’énergie la plus durable qui soit : la fraternité.

LA PROGRAMMATION

Jeudi 24 novembre :

Mustafa Naham 20h30 Le Café La Cigale

Pascal Heuillard 21h30 Le Café La Cigale

Vendredi 25 novembre :

Jérémie Bossone 19h15 Le Café La Cigale

Samir Barris 20h30 La Boule Noire

Aliose 21h15 La Boule Noire

Nicolas Jules 22h00 La Boule Noire

Marion Rouxin 22h45 La Boule Noire

Samedi 26 novembre :

Joseph Cantalou 19h15 Le Café La Cigale

Évelyne Gallet 20h30 La Boule Noire

Balabagui 21h15 La Boule Noire

Jean-François Lessard 22h00 La Boule Noire

Les Fouteurs de Joie 22h45 La Boule Noire

Dimanche 27 novembre :

Khalid K. 15h00 La Scène du Canal

Goûter 16h30 La Scène du Canal

NOS COUPS DE COEUR

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

NICOLAS JULES

Chanteur inclassable mais plein de classe, il est capable de tordre de rire son public autant que les cordes de sa Gibson. Nul doute qu’il peut encore nous surprendre. C’est son métier, diront certains… Oui, certes, mais un métier bien difficile ma bonne Dame, surtout quand on y mèle une certaine mélancolie.

Nicolas Jules : chant, guitare

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

ALIOSE

Aliose filait à toute allure de prix en récompenses : Prix Claude Lemesle 2006 – Coup de cœur de l’Académie Charles Cros 2010 – Prix du public des découvertes du festival Voix de Fête 2010, Prix du festival Mars en chansons 2010, finale des Talents Acoustic 2010 TV5 Monde, etc.. Voici enfin la plus belle des distinctions, celle de s’arrêter enfin au Only French.

Privilégiant la scène et le contact direct avec son public, Aliose partage avec une grande authenticité des textes soignés, servis par une vraie sensibilité mélodique.

Alizé Oswald : chant, piano
Xavier Michel : chant, guitare, hang
Zéphyrin Rey-Bellet : violoncelle

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

ÉVELYNE GALLET

Évelyne Gallet avance à grand pas, elle fonce même, laissant dans son sillage un troupeau d’admirateurs séduits par sa verve, son charisme, sa présence volcanique et des textes au vitriol. C’est un sacré bout de femme qui n’est pas du genre à couiner mollement « gna-gna-gna – mon amour… » et qui se plait à le dire au public.

Attention, elle sait aussi se faire miel et douceur ! Bref, un bol d’oxygène car cette chanteuse rouquine, potelée assumée, a un petit truc en plus : une bonne dose d’autodérision.

Évelyne Gallet : chant, guitare
Arno Jouffroy : guitare, choeurs

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

MARION ROUXIN

La scène révèle à l’évidence toute la force et la générosité de Marion Rouxin. Elle s’y donne à fond et entraîne le public dans le tourbillon de ses chansons sans concession. Aujourd’hui, groove, énergie, nouvelles sonorités sont également au rendez-vous.

Marion Rouxin : chant
Édouard Leys : piano
Éric Doria : guitare, basse
Stéphane Stanger : batterie

Festival Only French du 24 au 27 novembre à Paris : une programmation francophonique

BALABAGUI

De la chanson française, des rêves, un balafon.

Ça vient du monde, d’Afrique, de Suisse romande, d’un tout petit village : Le Séchey. Des notes et des mots qui suggèrent plus qu’ils ne s’imposent.

Pour démontrer dans ce monde sans concession qu’on peut encore être tendre sans être naïf, qu’on peut intégrer musicalement l’étranger (ici, les sons légers et aériens du balafon) tout en restant bien de chez soi. Et comme partout dans le monde, rêver de filles, d’amour, et… d’ailleurs.

Benoît Meylan : chant, guitare, basse, percussions
Olivier Gumy : chant, batterie, guitare rythmique
Claude Luisier : balafon, voix, percussions


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bullesonore 3754 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines