Magazine Culture

Festival du film japonais à Puteaux , jusqu’au 25 novembre

Publié le 15 novembre 2011 par Dentelle

Comme chaque année à l’issue du Festival deux Soleils d’or seront attribués en fonction des votes du public : l’un pour un réalisateur débutant, l’autre pour un réalisateur confirmé. Tous les films sont en version originale japonaise sous-titrés en français.
Mercredi 16 novembre à 20h30   Love and Treachery
Réalisé par : Hitoshi Yazaki
Avec Yôko Kamon, Kanji Tsuda, Ryûnosuke Kawai, Yûko Nakamura

Entre un travail qui lui plaît et une épouse exemplaire, Kyôsuke, éditeur, semble mener une vie parfaite. Cependant, au bout de 15 ans de vie commune, sa relation avec sa femme s’essoufle malgré son amour pour elle. En allant rendre visite à l’écrivain Seiji Oka, il fait la rencontre de sa maîtresse, Reika Kawashima, dont la beauté le trouble. Un jour, Seiji disparaît. Kyôsuke et Reika, qui étaient partis à sa recherche, ne peuvent résister au désir qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Ils continuent à entretenir leur liaison, sans savoir qu’en réalité ils sont les victimes d’un stratagème imaginé par Seiji et la femme de Kyôsuke.

Jeudi 17 novembre à 20h30
Guilty of Romance
Réalisé par Sono Sion
Avec : Megumi Kagurazaka, Miki Mizuno, Makato Togashi, Kanji Tsuda

Izumi est mariée à un célèbre romancier. Lassée de sa vie monotone, elle décide de suivre ses désirs et accepte de poser nue et de simuler une relation sexuelle devant la caméra. Bientôt, elle rencontre un mentor et commence à vendre son corps à des étrangers, tout en restant chez elle une parfaite femme au foyer. Un jour, le corps d’une femme sauvagement assassinée est retrouvé dans le quartier des love hotels. La police essaie de comprendre ce qui s’est passé. Nomination au Festival de l’Etrange 2011, Prix nouveau genre – Nomination au Festival International du Film Fantastique de Neufchâtel 2011, Prix du meilleur film asiatique.

Jeudi 24 novembre à 20h30
When I Kill Myself
Réalisé par Ryô Nakajima
Avec : Keisuke Koide, Elena Mizusawa, Kazuma Sano

Pour faire face à l’accroissement alarmant du nombre de suicides des jeunes, le gouvernement japonais met en place un projet visant à comprendre ce qui les pousse à ce geste. Des enfants sont choisis pour servir de cobayes, se faisant implanter un explosif dans le cœur. Placés sous surveillance, ils disposent d’un bouton qui leur permet de déclencher l’explosif à tout moment. 15 ans plus tard, seuls six cobayes ont choisi de rester en vie. Un jour, un agent du gouvernement est transféré comme gardien dans l’établissement où ils sont enfermés. Très vite, celui-ci se lie d’amitié avec eux. Mais bientôt, les cobayes commencent à se donner la mort les uns après les autres.

Vendredi 25 novembre à 20h30
Into The White Night
Réalisé par Yoshihiro Fukagawa
Avec : Maki Horikita, Kento Köra, Eiichirô Funakoshi
En présence du réalisateur
Projection suivie d’un débat

En 1980, un prêteur sur gages est retrouvé assassiné dans un immeuble abandonné. L’enquête de la police se clôt après le suicide de Fumiyo, la principale suspecte. Sasagaki, l’inspecteur chargé de l’enquête, n’est pas convaincu et reste hanté par l’image de la fille de la suspecte, Yukiho, enfant de 10 ans à la maturité étonnante et Ryôji, fils de la victime au regard sombre. Quelques années plus tard, de mystérieux incidents surviennent dans l’entourage de Yukiho et Ryôji. L’inspecteur Sasagaki se retrouve lui-même menacé de mort et décide de reprendre l’enquête là où elle s’était arrêtée 19 ans auparavant.

Vente des places au Central – 136 rue de la République
Renseignements : www.cinecentral.fr – www.kinotayo.fr


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dentelle 951 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines