Magazine Culture

Tendres tueurs

Par Krri

de Giorgio Scerbanenco

tendres tueurs
Richetto se réveilla en sursaut, se dressant à demi sur le petit lit. Rachel était toujours là, allongée près de lui.

- Tu avais peur que j'ai filé ? dit-elle.

- Oui! avoua-t-il.

- Tu vis toujours dans la crainte, dit amèrement Rachel a mi-voix. Même tout à l'heure, on aurait dit que tu me caressais avec ton browning, pas avec tes mains. Tu me désirais, mais tu avais peur de moi.

Au mot de "browning" Richetto allongea tout de suite une main vers le sol et chercha la chaussure où il avait caché le revolver. Mais il ne trouva rien et, dans le même temps, il sentit que Rachel sautait à bas de leur couche. Elle était maintenant debout, toute nue, avec en main le browning pointé vers lui.

Editions PLON


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines