Magazine Culture

Les nymphettes meurent aussi

Par Krri

de Giorgio Scerbanenco

les nymphettes
Le blondinet était une sorte de fauve aux réflexes immédiats, et, dès qu'il sentit qu'on le touchait, il enfonça de toutes ses forces la pointe du compas dans la nuque de la gamine. Elle s'écroula foudroyée. Ce fut là sa seule chance : ne pas souffrir et ne même pas savoir qu'elle mourait. Elle mourut comme cela, tout simplement.

- N'appelle pas l'ambulance, dit le brigadier, demande plutôt le fourgon de la morgue.

Et il commença de descendre l'escalier avec ce corps de gosse dans les bras, en se demandant bien pourquoi, pourquoi, il avait autrefois choisi, il y avait bien longtemps de cela, de faire ce sale boulot de flic. Oui, pourquoi ?

Éditions PLON


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines