Magazine Culture

Naïves auto-stoppeuses

Par Krri

de Giorgio Scerbanenco

naives auto stoppeuse
Au centre des polars de Scerbanenco, il y a Lambert, certes, personnage douloureux, hanté par une impossible pureté, à la fois cynique et désarmé, révolté et compatissant.

Mais le personnage essentiel, c'est Milan, la ville tentaculaire, avec ses aspects séduisants,' ses mauvais garçons, ses bas-fonds.
Scerbanenco donne, de livre en livre, une peinture saisissante de l'Italie des années soixante, qui n'a peut-être pas d'équivalent dans la littérature d'alors.  Jean-Pierre Enard (V.S.D.)

Éditions 10/18

Édition originale: Plon (1972)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines