Magazine Cinéma

Journal des bonnes nouvelles -10

Par Plumesolidaire

Il y a suffisamment de bonnes nouvelles sur la planète

pour éviter d’en prendre tous les jours de celles de

Martine Pop, Frédéric Giboyeur, Philippe de Vendée, Nicolas I, Dominique le Flamboyant,Christine la Catholique, Nicolas de Gaule, Jean-Louis Grenelle, François le Constant, Jean Michel l’Effacé, Hervé du Milieu, Corinne de l'Amoco, Martine Fillede, François Lex de, Ségolèxede, Arnaud le Tribun, Manuel Valse à Deux Temps, Jean Pierre Patriote, Eva Bonheur-dans-le Pré, Jean Luc le Sénateur, et de tous les autres : Philippe Prolo, Nathalie Travailleuses-Travailleurs, Jean-Marc Lémergent et Alain le Disparu…

Pour identifier ces personnalités riches en devenir consulter :

Les candidats à la Présidentielles de 2012

Charlie Hebdo ou le droit rire de tout et de rien

2331320705524.jpg

Le prix Sakharov pour la liberté de l’esprit est décerné par le Parlement européen ce qui semble indiquer sa volonté de reconnaître les siens.

Son choix s’est porté cette année sur cinq des acteurs les plus engagés du Printemps arabe.

Parmi ceux-ci, figure « Ali Farzat, ancien rédacteur en chef de l’hebdomadaire satirique Al-Domari (L'Allumeur de réverbères) et célèbre caricaturiste de presse, à qui les forces de sécurité syriennes ont brisé les mains en signe de représailles le 25 août ».

Lire l'article sur Jeuneafrique.com : Prix Sakharov 2011 : le Parlement européen honore le Printemps arabe | Jeuneafrique.com - le premier site d'information et d'actualité sur l'Afrique


  

1_656329_1_34.jpg

Ce n’est pas la première fois que les doigts des artistes sont brisés. Ainsi le chanteur et guitariste Victor Jara avait été assassiné le 15 septembre 1973 au Chili après avoir eu les doigts coupés par une hache.

La piste des musulmans intégristes est évoquée dans l'incendie des locaux du journal satirique Charlie Hebdo. Elle rappelle que la sauvagerie de l’intolérance religieuse est la sœur jumelle de la violence politique.

Dieu merci ! les dessinateurs de Charlie Hebdo ont tous leurs doigts, et j’espère bien qu’ils continueront à préserver la liberté d’esprit de celles et ceux qui veulent continuer à rire à propos de tout et de rien.

Y compris de Dieu, que l’homme a inventé à son image, comme l’a écrit le philosophe Feuerbach.

Dieu est le fruit de l’imagination humaine, et l’art et l'humour sont les domaines d’expression de la créativité, de la liberté, du rire et de la joie de vivre.

Dans cette hypothèse cet incendie-autodafé signifierait l’irruption de la haine religieuse dans la vie publique.  Cet acte, dont la gravité est sans commune mesure avec l'image du Prophète représentée,  viole la Constitution qui garantie la liberté d'opinion et la liberté de la presse.

La Constitution de la Vème République, héritée des précédentes, est la Bible, le Coran et la Thora des citoyens  respectueux des religieux, dès lors qu’ils se montrent tout aussi attentifs aux règles du bien vivre ensemble, et à ce que Dieu demeure bien au chaud dans le cœur des fidèles, dans l’enceinte du foyer et dans les lieux de culte.

Protégeons nos libertés d'expression publiques contre tous les censeurs, ignorant ou connaissant l'histoire de France de la conquête des libertés depuis deux siècles.

Vive Charlie Hebdo !

J’ai dit

Plume Solidaire


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Plumesolidaire 573 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog