Magazine Caricatures

Mauvaises nouvelles de la toile 2

Publié le 22 novembre 2011 par Ruminances

… on n’arrête pas le progrès !

Vous me direz, c’est toujours mieux que de tirer dessus !

Certes.

Mais donnez-vous quand même le temps de regarder comment la police new-yorkaise traite les Indignés de Wall Street. (Lire la suite chez Panouille)

Quand les rayons du soleil atteignent l’atmosphère terrestre, une partie d’entre eux est réfléchie et renvoyée dans l’espace. Parmi ceux qui passent ce filtre, environ 50% sont absorbés par la surface terrestre et renvoyés la nuit dans l’atmosphère, sous forme de rayons infrarouges, puis dispersés dans l’espace. Certains gaz, dits à « effet de serre » empêchent ce renvoi et cette dispersion d’une partie de la chaleur, contribuant, dès lors à un réchauffement climatique. (Lire la suite chez Jef )

…Ben pas vraiment, mais comme de coutume  et tellement  prévisible à grand galop…le  conseil  supérieur des blablateurs patentés et largement payés à le faire se saisit, plus vite que son ombre, d’une affaire glauque à souhait pour -y’a pas de petit profit- surtout en période de pré électoral- nous concocter manu et largement  militari un décret à chaud (pour la saison)  dont on ne connait pas encore la teneur mais qui va forcément caresser dans le sens du poil l’essieu et dames adeptes   du toujours plus répressif formant largement  l’électorat troisième et quatrième âge (on arrête pas le progrès) et beauferie associée, chair à canon de rouge etc  de notre droite dans ses bottes… (Lire la suite chez Couleurs d’aencre )

Yannick Noah ! Voilà un gars idéal. Un sujet qui clash dans la tourmente comme un méconopsis au cœur de l’Hymalaya. La France est en passe de perdre ses chères plumes alpha 3 et voilà qu’à l’heure de la soupe le marronnier du dopage fait surface avec des interjections à faire rigoler dans sa sa tombe Tom Simpson himself, mort sur les pentes du mont Ventoux, pour ceux qui s’en souviennent, pour avoir approché de trop près l’air frais des cimes. (Lire la suite chez ruminances)

  • Rétro du 2/10/11 : Brice, tel Jeanne d’Arc, Ziad et Lily

Ainsi donc Hortefeux n’a jamais eu accès au dossier de l’affaire Karachi. Nous voilà « soulagés ». S’il a prévenu son pote Gaubert que son épouse, la princesse de Yougo, balançait à tout va, c’est qu’il avait des « intuitions ». Soit le petit bougre lit dans le marc de caoua soit plus vraisemblablement il entend des voix. Tel en son temps Jeanne la Pucelle. Mais pour l’auvergnat, il ne s’agit pas de bouter les angliches hors de France, il lui faut juste bouter les juges hors de la Sarkozie. Etablir vaille que vaille un cordon sanitaire entre tous ses fouille-merde et son maître après dieu. Et pour ce faire, tous les moyens sont bons. Quitte à prendre les poulets de la PJ pour des perdreaux de l’année ? (Lire la suite chez ruminances)

Publié dans Politique par


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ruminances 506 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte