Magazine

MARIE-HELENE LAFON «Nous vivons des temps de terrible hâte, de hâte obscène et vulgaire»

Publié le 26 février 2008 par Auteurstv
Je rencontre Marie-Hélène Lafon grâce à Patrice Lelorain dans l'un des salons de la Société des Gens de Lettres qui la connaissent bien. Je suis absolument stupéfait par la précision de sa réflexion qui renvoie à celle de son écriture. Cette impression d’être face à un écrivain qui ne lâche rien de la phrase, qui la tient entre ses mains, la travaille et la façonne en orfèvre (c’est l’effet que me donne son oralité), sans craindre de se tenir hors son époque.
Après l’interview, nous restons longtemps à regarder au travers les grandes fenêtres le jardin derrière l’Observatoire dont la pelouse révèle quelques crocus.
Voir la vidéo en haute définition

Voir la vidéo en haute définition
Et aussi : séduite, interviewée, filmée, chroniquée

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog