Magazine Cinéma

Polisse…

Par La Fille Aux Chaussures

Quelle claque que ce film! On ressort de la séance complètement K.O., un gros noeud à l’estomac. On sait bien qu’il ne s’agit que d’un film mais on est aussi conscients que de telles histoires se produisent tous les jours ; on est d’autant plus admiratifs du travail des policiers de la Brigade des mineurs.

Je ne sais pas ce qui est le plus angoissant ici : les attouchements sur les enfants ou l’hyper sexualisation des ados d’aujourd’hui (sans vous dévoiler le film, à un moment, une gamine est interrogée : elle a été victime d’une tournante. C’était son seul moyen de récupérer son téléphone. De son côté, elle semble trouver cela normal car il s’agissait tout de même « d’un super portable« …).

Les acteurs sont bluffants (Karin et Marina, je vous aime!) même si j’en attendais plus de la part de Joey Starr, après tout le barouf crée autour du chanteur désormais comédien. Bravo également à la réalisatrice d’avoir choisi la chanson de l’ »Ile aux enfants » comme générique de début : la suite est d’autant plus poignante et percutante.

Seuls bémols car il en faut, hein?, la perfection n’existe pas : je n’ai pas très bien compris la présence de Maiwenn dans ce film. J’ai trouvé son histoire d’amour avec Fred (Joey Star) complètement inutile voire gênante, tout comme l’intrusion de sa propre histoire à l’intérieur même dans le film.

Ce film à absolument ne pas rater.

Le quotidien des policiers de la BPM (Brigade de Protection des Mineurs) ce sont les gardes à vue de pédophiles, les arrestations de pickpockets mineurs mais aussi la pause déjeuner où l’on se raconte ses problèmes de couple ; ce sont les auditions de parents maltraitants, les dépositions des enfants, les dérives de la sexualité chez les adolescents, mais aussi la solidarité entre collègues et les fous rires incontrôlables dans les moments les plus impensables ; c’est savoir que le pire existe, et tenter de faire avec… Comment ces policiers parviennent-ils à trouver l’équilibre entre leurs vies privées et la réalité à laquelle ils sont confrontés, tous les jours ? Fred, l’écorché du groupe, aura du mal à supporter le regard de Melissa, mandatée par le ministère de l’intérieur pour réaliser un livre de photos sur cette brigade.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


La Fille Aux Chaussures 4186 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines