Magazine Culture

DSK /Complot : Opération Ultime et Pathétique de Sauvetage (OUPS!)

Par Shadlaw @rachadlaw
DSK /Complot : Opération Ultime et Pathétique de  Sauvetage (OUPS!)Dans tous les cas, j'étouffe de rires :
1- DSK réellement piégé par des adversaires politiques qui n'ont trouvé mieux qu'une femme de chambre ordinaire comme appât pour attraper le gros poisson écervelé? Avec toutes les call-girls qui prolifèrent à New York et dont les atouts feraient perdre les moyens au plus endurci des Ayatollahs, avouez que c'est un scénario ridicule.
2- DSK et ses amis, dans un dernier geste de désespoir, essaient de manipuler les journalistes et l'opinion publique en ravivant cette improbable théorie de complot? C'est encore plus marrant car DSK, yè fini à jamais, perdu par sa quéquette et ses problèmes de dépendance.
En tout cas, c'est la 2e hypothèse de manipulation de l'opinion publique par DSK et ses sbires qui est abordée dans l'article suivant de http://www.agoravox.fr
L'article
Au moment où Dominique Strauss-Kahn est en grande difficulté, où il peine à obtenir le silence des medias malgré les plaintes en diffamation.
A moment où l'affaire du Carlton distille de plus en plus de révélations sur la vie secrète de DSK, nonobstant le fait qu'à ce stade, aucun communiqué officiel ni audition ne permet d'affirmer son implication au sens pénal du terme. 
A ce moment précis, l'affaire du Sofitel revient sur le devant de la scène ravivant plus que jamais la théorie du complot ourdi contre DSK. Après les menaces, la manipulation ?  Après avoir été menacés, parfois poursuivis, les journalistes sont désormais entrain de se faire manipuler. Ils relaient sans analyse ni investigation, les affirmations d'un journaliste américain et des avocats de DSK.En effet, depuis deux jours, tous les medias relaient les fameuses "zones d’ombre" de l’affaire du Sofitel et notamment le fameux Blackberry disparu.. ainsi que moult détails de ce fameux 14 mai, détails déjà mille fois triturés depuis, entre mai et juillet 2011.D'abord rue89.fr puis ont suivi les autres : lemonde.fr , nouvelobs, BFM TV ..Examinons quelques-unes de ces "révélations" incroyables :   "Le BlackBerry de DSK n'a jamais été retrouvéDominique Strauss-Kahn, depuis l'aéroport qui devait l'emmener vers Paris dans l'après-midi, a appelé l'hôtel pour demander si d'aventure son Blackberry avait été trouvé (sa fille l'a d'abord cherché en vain au restaurant où ils ont déjeuné). L'employé, en présence de la police, lui a répondu (faussement) que oui, et lui a fait savoir qu'il lui serait porté à l'aéroport. En réalité, ce BlackBerry, avec tous ses messages, a disparu. Il n'a jamais été retrouvé. Tant la police que les détectives privés de DSK ont depuis fait chou blanc." (rue89.fr)Surprenant, n'est ce pas ? Vous oubliez votre téléphone dans un grand hôtel et vous vous étonnez qu'il ne soit jamais retrouvé." 2-Une étrange célébration de joieA 13h33, selon les images d'une caméra de surveillance, deux hommes de la sécurité, Brian Yearwood et un autre qui n'a pas été identifié (mais qui est celui qui a accompagné Nafissatou Diallo à la sécurité de l'hôtel) s'isolent pour une sorte de danse de célébration : ils se tapent mutuellement dans les mains, cela dure trois minutes. Puis, ils se postent près de l'entrée de service, attendant visiblement la police. "Vous l'avez compris : Toute célébration de joie en public est suspecte et peut alimenter la thèse d'un complot. Et surtout si elle survient dans un hôtel qui héberge une personnalité politique qui vient d'avoir un rapport sexuel express - et non tarifé- avec une femme de chambre excisée. 
Qui est à l'origine de ces "investigations journalistiques" très opportunes ? Edward Epstein, journaliste américain, qui a été le premier à publier un article sur les " zones d'ombre" du Sofitel de New York, et qui tendraient à soulever des questions en faveur de la théorie du complot. Qui est Edward Epstein ? Un très bon ami de..Michel Taubmann le biographe de DSK. Voici l’extrait d’un article paru le 22 août 2011 dans entrevue.fr"Le journaliste Michel Taubmann donne son avis sur ce qu'il s'est passé dans la chambre.Interrogé par nos confrères de France Soir, le journaliste et écrivain Michel Taubmann, auteur d'une biographie sur DSK, s'est exprimé sur l'agression sexuelle présumée de l'ancien patron de FMI.« Je suis persuadé, selon les informations que j'ai pu recueillir ici en menant ma propre enquête auprès de diverses sources, que DSK a eu une relation consentie avec cette femme de chambre, une relation qui n'a duré que quelques minutes. 6 minutes sans doute, selon le timeline qui a pu être reconstitué par mon ami le journaliste américain spécialiste des affaires criminelles, Edward Epstein. Mais qu'à aucun moment il n'y a eu de violence entre eux. »
 
Observations d'un internaute perspicace1) Un prétendu SMS venant de quelqu'un travaillant à l'UMP et signalant un hackage du Blackberry
2) Naïf ou inconscient, DSK utilise le téléphone visé pour appeler son épouse, lui demander de prévenir untel pour examen du téléphone. Le journaliste était-il présent pour écouter la conversation ? Pourquoi utiliser ce téléphone alors qu'il en avait plein d'autres et pouvait appeler depuis la ligne fixe ? Par définition, si j'ai un doute sur un téléphone, je ne l'utilise pas.
3) Pas de bol, c'est justement ce téléphone suspect qui est oublié et DSK ne sait plus où. Quel désordre et quelle tête en l'air ce DSK.
4) Pourquoi ne pas avoir soulevé avant cette histoire de hackage
 ?

Ces "révélations" fort opportunes de M.Epstein, arrivent quelques jours à peine avant la sortie de la nième biographie de DSK by Michel Taubmann, son ami. Venant d'un journaliste d'investigation américain, ces révélations ne pouvaient manquer de donner un peu de crédibilité à la prose d'un biographe qui peine depuis le mois de mai, à restaurer l'image de DSK. 
Post Scriptum : Ce nième billet sur DSK va en agacer plus d'un, cependant c'est l'actualité qui commande. Elle commande surtout de rester en éveil sur ce sujet où manifestement, certains nous prennent pour des naïfs. Car complot ou pas complot, nous avons vu se dévoiler sous nos yeux depuis le mois de mai, la vraie nature d'un homme qui ne s'encombre ni de principes ni d'éthique et cela, nous ne l'oublierons pas.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Shadlaw 1929 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte