Magazine Conso

Les coopératives jeunesse de services : ça sensibilise, ça forme, ça coopère et ça brasse des affaires !

Publié le 29 novembre 2011 par Shadlaw @rachadlaw

Les coopératives jeunesse de services : ça sensibilise, ça forme, ça coopère et ça brasse des affaires !

CJS du Mile End

La sensibilisation à l’entrepreneuriat et le développement de la culture entrepreneuriale chez les jeunes sont des facteurs essentiels pour le développement socio-économique futur du Québec. Les jeunes sont des acteurs clés de la relève entrepreneuriale du Québec qui en aura grandement besoin. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’une place de choix est donnée à la « clientèle jeunesse » dans la nouvelle stratégie québécoise de l’entrepreneuriat.

Les coopératives jeunesse de services (CJS) sont sans nul doute un outil efficace et très innovateur pour développer la culture entrepreneuriale tant souhaitée chez les jeunes. Une Coopérative jeunesse de services (CJS) est une forme de coopérative de travail réunissant des jeunes de 14 à 17 ans qui se regroupent durant la période estivale pour se créer un emploi. En offrant généralement des services de peinture, de tonte de gazon et de divers travaux d'entretien, ils expérimentent la gestion d'une entreprise coopérative. Ainsi, ils


  • mettent en commun leurs ressources;
  • déterminent la gamme de services qu'ils désirent offrir à la communauté;
  • se répartissent les tâches et responsabilités afférentes à la gestion de leur coopérative.
La CJS initie les adolescents à l'exercice démocratique du pouvoir, à la gestion coopérative et aux rouages du marché du travail. Les jeunes bénéficient donc d'une formation pratique en entrepreneuriat collectif et acquièrent, par la pratique, des aptitudes et attitudes qui leur serviront à affronter de façon autonome et consciente les défis socio-économiques de demain. Les participants sont soutenus par un ou des animateurs qui ont la responsabilité de former les jeunes et de les accompagner dans le développement et la réalisation de leur projet d'initiation à la coopération. Bilan de la Saison CJS 2011 Cette année, c'est plus de 1700  jeunes de partout au Québec qui ont démontré leur dynamisme, leur débrouillardise en s'impliquant dans une CJS. Avec l'aide d'animateurs formés à la pédagogie coopérative, les jeunes coopérants ont offert divers services à la communauté en démarrant et en gérant leur coopérative de travailleurs. En moyenne, chaque coopérant aura investi plus de 110 heures dans cette aventure. Le succès des CJS a encouragé d’ailleurs le Fonds étudiant solidarité travail a renouveler le financement du projet pour une autre période de 10 ans, permettant ainsi l'embauche d'animateurs et le déploiement de leur formation. Dans le cadre de son mandat d'organisme régional de développement pour la région de Montréal et Laval, le RÉSEAU a accompagné directement 18 CJS durant l'été. Les 226 jeunes impliqués dans les CJS de la région montréalaise ont généré plus de 30 000 $ en revenu de services. Les CJS en chiffres Nombre de CJS : 155 Nombre de coopérants : 1737 Nombre d'animateurs : 274 Revenus des contrats : 426 405 $ Revenus de l'autofinancement : 135 994 $

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Shadlaw 1929 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte