Magazine Culture

Irrésistible Attraction

Par Archessia

Irresistible-attraction Couverture

Auteur : Simone Elkeles

Editeur : La Martinière Jeunesse

Prix : 13,90 €

Résumé :

Carlos Fuentes fréquente des gangs, deale et sèche les cours. Au lycée, Kiara Westford, jeune fille sage et peu populaire, devient sa tutrice.

Déjà tumultueuses, leurs relations s'enveniment lorsqu le bad boy est placé par la justice dans la famille Westford ...

Contraints de se côtoyer tous les jours, Kiara et Carlos vont découvrir une loi physique immuable : les opposés s'attirent !

Leur amour sera-t-il assez fort pour atténuer leurs différences et remettre Carlos sur le droit chemin ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Carlos habitait Mexico avec sa mère et son jeune frère, Luis. Mais à cause de plusieurs soucis avec des gangs, et la vie trop dangereuse qu'il commençait à mener, sa mère l'a envoyé au Colorado pour vivre avec son frère aîné, Alex, et suivre une scolarité normale.

Le problème, c'est que Carlos n'a pas du tout l'intention de devenir un élève sage. C'est un rebelle, et pour lui, si les règles existent, c'est uniquement pour pouvoir les briser.

Alors quand il fait la rencontre de Kiara, qui a tout de la petite fille modèle, il va prendre un malin plaisir de la faire tourner en bourrique.

Mais les choses ne peuvent pas être aussi simples, et le jeune homme est vite rattrapé par son passé de voyou, mettant en danger sa propre vie mais aussi celle de sa famille d'accueil, celle de Kiara, à laquelle il commence à beaucoup s'attacher, bien malgré lui ...

Vous vous souvenez comme j'avais aimé le premier tome, Irrésistible Alchimie ?

J'étais donc impatiente et ravie de voir la suite arrivée, qui met donc en avant Carlos Fuentes, le petit frère de Alex.

Niveau garçon, rien de bien nouveau sous le soleil, à croire que les Fuentes sont tous fait d'après le même moule ! Jeune homme appartenant à un gang, c'est un mauvais garçon à l'état pur, brisant les règles juste par plaisir et par esprit de contradiction, pour moi, il est l'image même du "p'tit con" en puissance.

Ne supportant aucune forme d'autorité, vulgaire, macho et insouciant, vous le mettez entre les mains d'une auteur talentueuse comme Simone Elkeles et vous avez ... un fantasme dur pattes, exactement.

Oui, car ce voyou devient, bien évidemment, l'image même du méchant garçon que les filles rêvent de remettre dans le droit chemin.

Bon, y a rien à faire, à 27 ans, mes fantasmes ne se nourrissent plus vraiment d'images d'adolescent rebelles qui, malgré eux, tomberaient sous mon charme et auraient envie d'une vie rangée à mes côtés. Et bien mine de rien, Simone arrive à jouer avec la corde sensible du lecteur, et au fil des pages, j'ai aisément retrouvé mon coeur de midinette qui, le temps de 400 pages, n'a battu que pour le fougueux Carlos.

Y a pas à dire, elle est forte. Très forte.

Dans le fond, il n'y a pas vraiment de différences avec le premier tome. Au niveau de la base, on prend les (presque) mêmes et on recommence !

Un Mexicain membre d'un gang qui rencontre une jeune fille qu'il n'aime pas mais il change vite d'avis sur elle, et y a pleins de complications quand les sentiments débarquent.

Une jeune fille qui n'est pas ce qu'elle semble être et qui tombe sous les charmes exotiques et caliente d'un voyou, qui donnerait très vite corps et âme (mais surtout corps) pour être avec son latino qui, au fond, a une âme de bisounours.

...

Allez, j'admets, j'exagère. Et ce, uniquement pour faire la fière et la dure, car ce livre a complètement fait fondre mon p'tit coeur.

Non, vraiment, que ce soit dans le développement des personnages ou dans celui de leurs sentiments, tout est réussi, et on se laisse embarquer dans cette histoire en une fraction de seconde, tellement le style est fluide et agréable.

Comme pour Irrésistible Alchimie, on passe du narrateur masculin à la narratrice d'un chapitre à l'autre, chaque fois à la première personne. Et mine de rien, chapeau pour autant se mettre autant à la place d'un homme et rester crédible d'un bout à l'autre, ce qu'arrive à faire Simone haut la main.

Et bon, je n'ai jamais approché, de près ou de loin, l'univers des gangs (qu'ils soient latinos ou pas), mais je me demande vraiment si elle a fait des recherches sur le sujet, car de nouveau, le rendu est très crédible, et on ne doute à aucun moment de ce que l'on a devant les yeux.

En fait, malgré que ça soit un livre 100% romance sur fond de différences sociales et autres guerres de gangs, on ne tombe jamais dans le mélodrame, le guimauve ou le larmoiement facile. Il y a un équilibre dans tout ça, un dosage savamment géré par l'auteur.

Au niveau des personnages, Carlos est bien plus, comment dire ... "sauvage" que son frère Alex. Plus grossier, plus rebelle, il peut aller très loin aussi bien dans ses retranchements que dans ses exagérations.

A part cela, c'est bel et bien un Fuentes ! Joueur et moquer, chaud comme la braise et diablement sexy, il fera succomber plus d'un lecteur (même si apparemment, Alex est dur à détrôner dans les coeurs 

Irrésistible Attraction
). Petit plus non négligeable, ce jeune homme est un peu plus coquin que son grand frère, et je peux vous assurer que certaines scènes sont aussi chaudes que le soleil de Mexico !

Kiara est vraiment une très chouette fille, j'adore ce mélange de force et de candeur en elle, qui fait d'elle un personnage très riche et réaliste, avec de nombreuses facettes.

Cette fille un brin garçon manqué, qui aime retaper les voitures et crapahuter sur les rocheuses avoisinantes, mais qui lutte contre un bégaiement depuis toute petite et qui rêve d'une relation romantique pleine de défis.

On peut dire qu'entre Carlos et la chica, ça fait des étincelles !

Mais mon personnage préféré dans tout le bouquin, celui que j'ai regretté ne pas voir plus souvent, qui a les dialogues les plus savoureux et qui m'a donné un fou rire de cinq grosse minutes, c'est Tuck, le meilleur ami gay de Kiara.

Bon sang, je suis sûre qu'il y aurait moyen d'écrire un livre uniquement centré sur lui ! Je vous jure, il y a un passage où il chante à la porte de Carlos, j'en avais les larmes aux yeux, je n'arrivais plus à me ravoir !

Pour moi, en tout cas, ce deuxième volume est aussi bon que le premier, je l'ai dévoré presque aussi vite, et j'ai vraiment hâte de découvrir la suite, centrée cette fois-ci sur le jeune Luis, dernier né de la fratrie Fuentes.

C'est une lecture extrêmement agréable, qui nous évade, nous divertit, fait briller nos yeux et palpiter notre coeur.

La plume de Simone Elkeles y est pour énormément, et je suis vraiment curieuse de voir ce qu'elle nous réserve après cette irrésistible trilogie.

En attendant, il ne reste plus qu'à patienter pour voir débarquer la suite en français !

Mille merci à La Martinière Jeunesse pour cette lecture passionnante et vibrante !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Archessia 3634 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines