Magazine Culture

Abdelillah BENKIRANE, le S.G. du P.J.D. nommé chef du gouvernement par le souverain.

Par Citoyenhmida

La nouvelle est tombée il y a quelques minutes : le souverain a nommé le S.G. du P.J.D. Abdelillah BENKIRANE chef du gouvernement.

Abdelillah BENKIRANE, le S.G. du P.J.D. nommé chef du gouvernement par le souverain.

A l’issue des élections législatives de 2007, nous avions attendu une bonne dizaine de jours avant de savoir que ce bon Abbas FASSI était désigné premier ministre.

En 2002, le suspens a été plus long : après maintes et vaines discussions entre l”USFP et le PI, le souverain avait tranché et opté pour un premier ministre technocrate, l’excellent Driss JETTOU.

Dans les deux cas, les dirigeants du P.J.D. avaient exprimé leur ressentiment et leurs doutes quant au déroulement des opérations de vote, mettant en cause les fraudes, l’usage de l’argent et l’intervention de l’administration.

Cette fois-ci, le P.J.D., après des années de travail sur le terrain, de grandes manoeuvres de communication, de concessions mélée d’intransigeance, arrive largement en tête avec 107 sièges. Il a laissé les autres les plaintes et les jérémiades.

Le parti est tout à fait légitime à diriger le gouvernement aux termes de la Constitution révisée le 1er Juillet 2011 et son secrétaire général est tout à fait habilité à prendre la direction de ce gouvernement.

On peut ne pas apprécier le caractère impulsif de SI BENKIRANE mais le fait est qu’il nous changera de l’apathie légendaire de son prédecesseur.

On peut ne pas être d’accord avec les idéaux et les programmes du P.J.D. mais le fait est qu’ils ont la vertu d’être innovants et surtout vierges de toute altération due à l’exercice du pouvoir.

Le P.J.D. malgré son score beaucoup plus qu’honorable, ne pourra pas gouverner seul : des alliances naturelles peuvent et vont  se construire qui sortiront le Maroc de ce mode de gouverment-paschwork, sans aucune homogénéité politique!

Dorénavant, les marocains sauront qui gouverne exactement ce pays et qui est dans l’opposition, la transhumance étant bannie.

Le schéma sera posé dès la formation du gouvernement et il s’imposera durant toute la législature!

Au peuple de se prononcer dans cinq ans pour approuver ou sanctionner : c’est cela la démocratie!


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Citoyenhmida 1351 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines