Magazine

Presse russe: dernières poches de résistance

Publié le 08 octobre 2007 par Davidpuls

Presse russe: dernières poches de résistanceUn an après l’assassinat d’Anna Politkowskaja, le journaliste Michael Ludwig se penche sur les derniers représentants d’une presse indépendante en Russie. Alors que ceux-ci semblent avoir quasiment disparu des grandes métropoles occidentales (Moscou et St-Petersbourg), il existe encore quelques journaux et journalistes libres loin des centres du pouvoir… Parmi ces héros du quotidien, prenons l’exemple de Jurij Purgin et de son équipe qui, à l’époque soviétique, était rédacteurs de « Altajskaja Pravda » (édition locale de la Pravda pour l’Altaï). En décembre 1990 ils font paraître à Barnaoul (capitale de la région de l’Altaï) sur leurs propres deniers « Swobodnyj Curs » (Cap libéral). Depuis, leurs maison d’édition « Altapress » a grandi et continu de progresser avec une douzaine de titres, dont un journal économique. Si le discours des occidentaux vis-à-vis de la Russie est en train de changer, la partie est loin d’être gagné pour ceux qui défendent la liberté, parfois au péril de leur vie… il me semble que c’est le moment de parler de ces idéalistes courageux qui font honneur à leur pays.

David Puls (Source: FAZ)


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :