Magazine Bons plans

Flamenco au Palau de la Musique de Barcelona

Publié le 05 décembre 2011 par Cardigan @onlyapartmentsF

Réveillant même la personne impassible, le flamenco est considéré comme Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité en 2010 par l’UNESCO. Du 8 au 31 Décembre, le Palau de la Musique de Barcelone accueille le spectacle Gran Gala De Flamenco.

flamenco palau musica barcelona

Ce spectacle, de taille internationale, attrape le spectateur avec nostalgie, et passion d’une musique, et d’un rythme tout en cadence, et en harmonie. Une des attractions de ce concert est la présence de la nouvelle génération, qui comme leur prédécesseurs marquent le rythme à coup de talon et de battements de mains. Pour ce Gala, les spectacles de Fandango, Seguidilla, Farruca, Guajira, Soleá pour le spectacle Bulerías y Alegrías

Le flamenco est né au 18ème siècle en Andalousie. Ses origines font partie des sujets passionnels de discussion entre musiciens, anthropologues, historiens, et même la Real Academia de Langue Espagnole, qui le définit d’origine gitane, tandis que le reste la définit comme le résultat d’un métissage, et l’union de la culture andalouse, avec les cultures arabes, chrétiennes, gitanes, et juives.

Selon Blas Infante Pérez de Vargas, la voix du flamenco vient de l’expression andalouse fellah min gueir ard signifiant paysans sans terre. Cette dénomination fut donné à un nombre important d’arabes qui s’intégraient aux communautés gitanes, avec qui ils partageaient la marginalité sociale, l’exclusion pour le simple fait d’appartenir à des groupe ethniques réfutés. Ce Gala permettra de faire lumière sur ces chants de libertés face á la tentative de faire disparaître cette culture. SI cette théorie parait intéressante, il est clair qu’elle n’a pas de certitude scientifique basée sur la documentation ou la re compilation de mémoire orale.

Le Flamenco possède ses trois facettes : le chant, le toucher, et la danse. Il existe des variations dans le flamenco en relation avec son origine, et les expressions qui dérivent du chant, du toucher et de la danse. Une de celles-ci est le Farruca, sa particularité est la cadence avec des échos clairs et des sons mélancoliques. Le baile est viril avec des sons marqués de talons, et des rouleaux lourds. Qui démontrent que qui domine la scène est un homme macho d’attitudes dominantes, sans aucun doute un des débats de cette mélancolie existentielle de sa culture.

Un autre facteur culturel du flamenco est le Fandango qui dérive du vocabulaire portugais, fado, désignant une danse et une musique locale. Cette expression est plus libre, et ludique. C’est un chant de couplets qui a quatre versets octosyllabique, qui plus d’une fois se transforme en plus d’une. On le reconnait comme un des styles plus anciens du flamenco, même si aujourd’hui il fait partie des goûts et de l’agenda des artistes plus contemporains.

Las Soleá por Bulerias est un chant d’origine de Xerez avec une mélodie festive et dansantes. Des interprètes comme Enrique Morente, Juan José Amador, et bien d’autres ont immortalisés ces sons. Il y aussi les Seguidillas, un chant typique espagnole accompagné de castagnettes, mandolines, guitares et luth en attente de ¾ ou de 3/8 desquels dérivent d’autres rythmes comme le fandango ou le boléro.

Pour de plus amples informations : https://vendaentrades.palaumusica.org/SeleccionZonas.asp?Temporada=2011&Ciclo=OF&Funcion=01&Idioma=cat

Nancy Guzman Only-apartments Author
Nancy Guzman


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cardigan 4102 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte