Magazine Cuisine

Confiture de Noël

Par Cyllou
Confiture de Noël
Ce jour-là, nous étions en visite chez des membres de notre famille. Noël approchant, l'avent était déjà entamée. Au vu de la période, alors que nous étions confortablement installés sur le canapé du salon, une tasse de café à la main et devant une assiette de mignardises variées, le marronnier des sujets envisageables arriva, les cadeaux de Noël. Et chacun de nous d'évoquer les cadeaux étranges, inimaginables et drolatiques que nous avions pu recevoir. J'évoquai pour ma part l'année des 3 yaourtières. Il y a quelques années de cela, ma soeur m'offrit une yaourtière pour mon anniversaire au printemps parce que nous avions discuté avec nostalgie des yaourts à la confiture que faisait ma mère dans mon enfance. De plus, à l'époque, ma progéniture faisait une intolérance au lait de vache et je voulais me livrer à diverses expérimentations avec des produits lactés d'autres mammifères. J'avais donc du citer à plusieurs reprises mes différents déboires avec ladite machine sans entrer dans des détails plus précis, si bien qu'à Noël, deux membres de notre famille nous offrirent la même yaourtière, ce qui fit que soudain, je me trouvai à la tête de tout un cheptel lactiquement fermentable. Je contai d'une manière que je voulais spirituelle comment je pouvais à présent préparer 24 yaourts simultanément et me moquai gentiment de ceux qui, capturant un mot de votre conversation au vol, le transforment en intention de présent sans écouter ce que vous en avez dit plus avant. Tous rirent sauf mon mari qu'en la matière je trouvais bien morose. Ce n'est qu'une fois dans la voiture qu'il me dit gentiment : "Tu sais, la troisième yaourtière, je crois bien que c'est eux qui nous l'ont offerte." Il va m'en falloir de la confiture de Noël pour adoucir nos relations...pour 6 pots de confiture de Noël :
  • 1 kg de poires et de pommes évidées, pelées et coupées en morceaux
  • 100 g de pruneaux
  • 50 g de dattes
  • 50 g de raisins secs
  • 4 figues sèches
  • 4 abricots secs
  • 25 g de pommes séchées
  • le jus d'1 orange
  • le jus d'1/2 citron
  • 600 g de sucre
  • 1/2 sachet de Vitpris
Faire compoter les pommes et les poires à feu doux pendant 20 minutes environ avec 1 petit verre d'eau.Oter la casserole du feu et y ajouter les fruits secs coupés en petit morceaux, le jus d'orange et de citron.Laisser macérer la préparation pendant au moins 6 heures.Au bout de 6 heures, ajouter 500 g de sucre, mélanger et faire cuire à ébullition pendant 15 minutes.Mixer la confiture mixeur plongeur. Ajouter les 100 g de sucre restant mélangés au Vitpris.Remettre à cuire à ébullition au moins 10 minutes, vérifier si la confiture est prise.Verser dans les bocaux immédiatement et les fermer. Laisser reposer 2 ou 3 jours avant de déguster.N.B. : Cette confiture n'est normalement pas mixée mais ma descendance n'aime pas les textures mixtes avec des morceaux pour la confiture. Ceci n'est qu'une des nombreuses variantes de la confiture de Noël qui est souvent une recette familiale, donc unique. A l'origine, on ajoute juste avant la cuisson des éclats d'amandes, de noix et de noisettes dans la préparation, ce que je ne fais pas en raison de la présence dans notre entourage de personnes souffrant d'allergies aux fruits à coques.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cyllou 26 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines