Magazine Cinéma

Mission Impossible Protocole Fantôme : thriller vertigineux

Par Cineblogywood @Cineblogywood
Mission Impossible Protocole Fantôme : thriller vertigineux
En salles : Good news ! Tom Cruise est en forme, et même en super forme ! Mission Impossible Protocole Fantôme est une bonne surprise. Des cascades originales, non doublées, des horizons variés et du glamour. Un point de vue très pittoresque et des gadgets high-tech de rêve. iPhone en main, vous allez, vous aussi, vous sentir un peu agent secret en ressortant du film !!!
Le film : l’agence Mission Impossible est totalement discréditée à la suite d’un attentat au Kremlin. Privé de ressources et de renfort, Ethan Hunt va devoir sauver sa peau et celle de l’agence en faisant équipe avec des agents qu’il n’a pas choisis.
Ca commence fort, avec une bagarre parfaitement synchronisée dans la  prison de Budapest et rythmée sur un air de Dean Martin. Le générique incontournable, comme un détonateur, nous met d’emblée dans l’ambiance et nous file la chair de poule. Une nouvelle équipe est formée devant et derrière l’écran et elle fonctionne à merveille.
Brad Bird, auteur spécialisé en films d’animation (Ratatouille, Les Indestructibles)  est ici réalisateur du quatrième volet de Mission Impossible. On tremble mais on rit surtout. Et ça c’est assez nouveau. Le rôle de Benji Dunn (l’anglais Simon Pegg), petit génie de l’informatique et un peu gaffeur, y est pour beaucoup.
Au fur et à mesure du film, l’atmosphère se réchauffe. Explosion du Kremlin, escalade de la tour Khalifa de Dubaï (la plus haute du monde), traversée de tempête de sable, soirée somptueuse à Mumbaï et cadre romantique à Seattle. La force du FMI réside non seulement dans leurs gadgets mais aussi dans leur savoir-faire. Dans cet épisode, Ethan Hunt n’est pas un séducteur à la James Bond. C'est un homme d’action et il n’hésite pas à se salir les mains ou à utiliser ses muscles. L’escalade de Burj khalifa (828 m) est sans doute la séquence la plus impressionnante. Tel l’homme araignée, Tom Cruise a tenu à réaliser lui-même la cascade. Personne auparavant n’avait escaladé cette tour inaugurée début 2010. La vue sur Dubaï est grandiose.
Le casting, comme toujours, est international. Dans le rôle du méchant Kurt Hendricks, on retrouve l’acteur principal de Millenium : Michael Nyqvist. Pour interpréter Brji Nath, le magnat des médias d’origine indienne, Brad Bird a fait appel à une star du cinéma indien Anil Kapoor, connu pour son rôle de journaliste dans Slumdog Millionnaire. Les rôles féminins sont tenus par l’Américaine Paula Patton et la française Léa Seydoux. Crêpage de chignons assuré !
Deux heures et quart d’action et de pur dépaysement.
Mrs Peel (L’intrépide)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cineblogywood 2265 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines