Magazine Entreprise

Boeing contre Airbus: cette fois c'est la guerre (suite)

Publié le 03 mars 2008 par Bigmac

Dans un post du 7 février 2008 intitulé "Boeing contre Airbus: cette fois c'est la guerre", nous vous avions décrit la bataille que les deux avionneurs se mènent pour équiper l'US Air Force de nouveaux ravitailleurs. Les résultats de l'appel d'offres sont tombés et c'est…EADS, allié à l'Américain Northrop Grumman, qui l'a emporté ! La défaite est amère pour Boeing qui voit ainsi s'échapper un contrat de 35 milliards de dollars que la société américaine avait remporté en 2003, avant qu'il ne soit annulé pour fraudes. Comme quoi, rien ne sert de tricher, il vaut mieux avoir le meilleur dossier.
C'est donc EADS qui fournira les 179 appareils ravitailleurs à l'armée de l'air américaine, et c'est donc EADS qui remporte la première tranche d'un contrat de 100 milliards de dollars sur 30 ans, le plus gros contrat militaire de tous les temps. EADS n'a peut-être pas remporté la guerre contre Boeing, mais il a gagné une bataille importante sur le sol américain.

La victoire d'EADS sur Boeing déplaît quelque peu en haut lieu et fait l'objet de vives conversations dans les couloires du Capitole. Pour le républicain Duncan Hunter, membre de la Commission des forces armées de la Chambre des représentants, "la décision de l'US Air Force va coûter plus de 100.000 emplois" aux Etats-Unis, en profitant à "des gouvernements européens qui refusent de nous soutenir dans la guerre contre le terrorisme".
Beau vainqueur, le groupe européen a tout de même promis qu'il délocaliserait à Mobile (sud) l'assemblage de l'A330 cargo et qu'il créerait ainsi un total de 1.300 emplois.

Source: France24.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bigmac 9 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines