Magazine Culture

La poésie d'Emma Peiambari chez Tiasci - Paalam

Publié le 19 décembre 2011 par Onarretetout

photoDouzième soirée de rencontre poétique chez Tiasci – Paalam, en ce mois de décembre.

Emma Peiambari a choisi de présenter quelques textes, encadrés par la musique interprétée par Yvan Navaï au santoor, cithare iranienne dont les sonorités semblent illimitées. Cette musique s’accorde naturellement aux poèmes lus en français (seul, le premier sera lu également en persan). Exil, amour, conscience de femme construisent cette poésie dont les mots sont comme le ruisseau qui passe par les veines et porte tantôt la souffrance, tantôt les parfums, les couleurs, et les souvenirs. Nous sommes balancés de la peine à l’espoir, d’un passé difficile à retenir au présent creusé d’une absence fondamentale. Mais, plus que la tristesse et la nostalgie, ce que disent ces poèmes, c’est la volonté d’exister, de lutter pour vivre, vivre ! Avec le vent, avec la pluie, avec le soleil.

Et puis, Emma a lu une courte nouvelle légère comme une photo d’enfance, dont la chute était teintée d’humour.

Ce soir-là, nous avons partagé un repas iranien en continuant de parler poésie. En regrettant aussi que ces poèmes ne soient pas encore publiés en français.

Plusieurs des participants à cette soirée ont dit qu’ils attendaient désormais le premier mercredi du mois et ces rencontres devenues en un peu plus d’un an un rendez-vous qui place sous de bons augures le mois qui commence.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Onarretetout 3973 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine