Magazine Culture

Dis... Cesaria, qui étais-tu quand tu n'étais pas Evora ?

Par Sergeuleski

cesariaevora.jpgUne voix formée dans les vapeurs d'alcool et la fumée des bars du Cap-Vert- volutes d'une célébrité à venir aussi improbable que méritée -, avec ses clients autochtones ou bien, touristes, pas toujours prévenants et attentifs... 

Une voix au caractère forgé dans la poussière de Mindelo, sa ville natale... poussière levée par des pieds nus, la menace d'un estomac dans les talons : celui d'une famille de quatre enfants à nourrir...

   Dure à la tâche, pour Cesaria Evora le succès, même tardif, c'était... "... quand on n'a plus à s'inquiéter de savoir comment on va faire manger toute la famille".

Et c'est ce même succès qui lui fera quitter son île, et non la pauvreté, contrairement à tant de ses compatriotes...

***

Epuisée, Cesaria Evora avait demandé à pouvoir se reposer : elle a été exaucée il y a quelques jours ; en revanche, on sera en droit d'espérer que sa voix ne connaisse, elle, aucun repos.

Mais... dis-nous Cesaria : qui as-tu été et comment as-tu vécu (vaincu ?) durant toutes ces années, et alors que tu n'étais pas encore Evora ? 

  

_________________________

  

   Saudade d'Armando Zeferino Soares né en 1920 à São Nicolau, Cap-Vert, décédé en avril 2007 : auteur et compositeur de la chanson Saudade dans les années 50.

La saudade exprime un désir intense pour ce qui a été perdu - un pays, l'être aimé - tout en gardant espoir ; le terme est également employé par les Portugais pour évoquer la nostalgie du passé... 

   Pour prolonger... cliquez La saudade

 

 

cesaria-evora.jpg
 Cesaria Evora - site officiel

  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines