Magazine Cuisine

Citron doux de Malaga au gros sel

Par Lof

Limón cascarúo Malaga citron doux

Ce citron est signalé cultivé à côté de Malaga en 1751, il est vraisemblable que la variété est beaucoup plus ancienne - ses caractéristiques évoquent typiquement les gouts arabo-andalous - on a de témoignages de citrons doux à Santiago de Cacem au XVIII°
Ce citron, à peau épaisse (en espagnol limón cascarúo) est un fruit dur, granuleux, beau.
Il a une chair sans acidité ni amertume, mais à la différence des limettes de Palestine ou des limettes indiennes à jus doux, son zeste est clairement celui d’un citron
Et quel citron, puissant, fruité, bon.
Les andalous le récoltent à Pâques et le mangent avec du gros sel, vendu dans la rue 2 € le citron... à ce moment il est franchement jaune.
Si vous en cultivez, vous pouvez aussi le récolter en ce moment, quand il est encore un jaune verdelet, autrement dit quand son zeste est plein d’essence.
On le coupe en rondelles épaisses, c'est plus pratique pour enlever les pépins, et on le mange salé.
Cette bombe anti-oxydante est délicieuse avec un vin de Manzanilla jeune ou sur une brusquette huilée.

Citrus Limon Vaniglia rotondo dolce del brasile Le citron doux de Malaga n’a pas de rapport avec le Vaniglia rotondo ou dolce del brasile italien dont le zeste fin est moins aromatique et pas citronné.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lof 904 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine