Magazine Cinéma

Browder: "je n'ai pas suivi Atlantis ou Universe"

Par Kio
Il y a quelques jours, Ben Browder a répondu aux questions du site Gateworld sur la fin de la franchise Stargate et l'arrêt de Stargate Universe.
Quand on lui pose la question de ce qui l'a plus marqué sur la série, il répond sans équivoque: "Je vais vous parler de la première fois où j'ai vu la porte...en fait non, de la dernière fois où je l'ai vu (rires). Ce qui pour moi restera le plus impressionnant dans Stargate, c'est l'accueil que j'ai reçu alors que je suis arrivé tard" (Ben Browder a en effet intégré le casting qu'au début de la saison 9 dans le rôle du Lt Colonel Mitchell). "Le plateau de tournage était vraiment...un endroit remarquable avec une équipe incroyable."
Puis lorsqu'on lui demande s'il a regardé Stargate Universe, l'acteur est plus évasif: "Je n'ai regardé que quelques épisodes de Stargate Universe, de manière isolée. Je n'ai pas suivi la trame de la série, je ne l'avais pas fait non plus pour Atlantis d'ailleurs. J'étais trop occupé à faire autre chose.En fait, SG-1 est la seule série de la franchise où j'ai regardé tous les épisodes, c'était juste avant de commencer le tournage de la saison 9."
Enfin, sur la raison de l'échec de Universe, l'acteur refuse l'idée que cette échec soit dû au fait que cette série était plus sombre que ses grandes sœurs: "Je pense plutôt que Universe ne correspondait plus à ce qu'attendaient les fans: Universe a ce problème d'être sérialisée, tous les épisodes se suivent alors que pour SG1 ou SGA, tout était contenu dans l'épisode lui-même. C'était le cas pour Eurêka ou Warehouse 13 qui fonctionnaient bien à cette époque."
Et Ben Browder d'avancer sa propre théorie: "À mon avis, la principale raison est dûe à la différence entre Universe et ses grandes sœurs, trop peu de fans s'y sont reconnus. Des fans de Battlestar Galactica auraient pu aimer SGU mais le ton était moins léger, ça a dû jouer...je pense qu'à cette époque, Syfy attendait quelque chose de plus léger."
L'acteur conclut par l'évident problème du coût: "Universe coûtait très cher ce qui est normal pour une série de Science-Fiction. A partir de là, il faut une audience plus forte pour amortir les coûts, c'est ce qu'attendent les annonceurs: produire peu cher et rapporter gros; et là ça ne s'est pas fait."
L'acteur tient au final à remercier toutes les personnes qui aiment Stargate: "Merci à vous tous de nous avoir suivi et de m'avoir accepté dans SG-1. Sans vous, j'aurai été au chômage depuis 8 ans (Farscape, sa précédente série, s'était terminée en 2003)! Je trouve ça incroyable tous ses gens qui sont fans de Stargate, ils sont tous merveilleux pour moi"

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kio 28357 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines