Magazine Culture

François Hollande, pour mémoire et information:« Débilité intellectuelle de l’époque, lâcheté et malhonnêteté de ses élites ! »

Publié le 20 décembre 2011 par Raoul Sabas

Bangkok, le 20 décembre 2011

Objet :

François Hollande, pour mémoire et information: « Débilité intellectuelle de l’époque, lâcheté et malhonnêteté de ses élites ! »

  

Monsieur François Hollande  

36, avenue Victor Hugo

19000 Tulle

Télécopie : 05 55 20 38 38

[A l’attention d’Arnaud Montebourg, Annick Lepetit, Benoît Hamon, Bertrand Delanoë, Bruno Julliard, Claude Dilain, Dominique Strauss-Kahn, Elisabeth Guigou, François Patriat, François Rebsamen, Harlem Désir, Henri Emmanuelli, Karim Zéribi, Jack Lang, Jean Glavany, Jean-Marc Ayrault, Jean-Marie Le Guen, Jean-Pierre Chevènement, Julien Dray, Laurent Fabius, Lionel Jospin, Malek Boutih, Manuel Valls, Martine Aubry, Michel Rocard, Michel Sapin, Olivier Duhamel, Pierre Moscovici, Robert Badinter, Ségolène Royal, Stéphane Le Foll et Vincent Peillon]

« Si je sais la vérité et ne gueule pas la vérité, je suis le complice des escrocs et des faussaires ! »  [Charles Péguy]

Monsieur,

Je commence dans le désordre pour faire ressortir, une fois de plus, la lâcheté et la malhonnêteté intellectuelles des élites de l’époque, celle commençant au début des années 80 avec l’élection de François Mitterrand sur fondement de « rupture avec le capitalisme », dont on voit aujourd’hui ce qu’il en est advenu, quarante ans après le congrès d’Épinay : un mensonge destiné à durer jusqu’à la fin des temps !

Et vous ne faites rien, bien au contraire, pour me démentir sur le fond, comme chacun pourrait en juger au vu des quelques vingt lettres établissant votre lâcheté et votre malhonnêteté personnelles, faute de réponse sur le fond malgré des accusations gravissimes, qui devraient vous délégitimer définitivement dans votre aspiration à présider la France, sans oublier évidemment la centaine de lettres toujours sans réponse adressée aux caciques du parti socialiste mis en exergue ici.

A titre d’accusations gravissimes, je vous rappelle en particulier mes lettres des 15 juillet 2010 et 28 septembre 2011, qui avaient respectivement pour objet, P S, J’ACCUSE : « Un "pays de merde", dans un monde de "TARÉS" ! », et, François Hollande, J’ACCUSE : « Arrêtez de mentir et de tromper l’opinion ! »

Il en va de même pour vos indéfectibles soutiens, à savoir de prétendus intellectuels et pseudo-philosophes, tels les Bernard-Henri Lévy, André Glucksmann, Michel Onfray, Régis Debray, etc., de soi-disant leaders d’opinion comme Le Monde et France Culture, et des associations moralisatrices à sens unique, parmi lesquelles le MRAP et SOS Racisme, tous aussi intellectuellement courageux que vous pour débattre sur le fond depuis plus de dix ans.

A SUIVRE...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :