Magazine Cuisine

Gâteau "invisible" aux pommes sans gluten ni lactose

Par Eric Bernardin

Pour un gâteau "invisible", il n'est pas super discret avec sa belle robe en écailles mordorées. Et je ne vous raconte pas son parfum aussi efficace sur les femmes que les hommes (contrairement à celui-ci qui est unisexe).

Bon, le secret de son invisibilité est intérieure : l'histoire raconte que ce gâteau est tellement riche en fruits que l'on ne distingue plus la pâte. On peut même se poser le mystère de son ineffondrabilité (cherchez pas, ça n'existe pas, mais on comprend bien ce que ça veut dire).

Ce gâteau a été inventé par Eryn en février 2008 (recette originale ICI). Le concept a fait depuis trois fois le tour de la blogosphère avant d'atterrir enfin dans ma cuisine.

Bon, j'ai changé pas mal de choses. Dans sa recette, il y a des pommes ET des poires. Je n'ai gardé que les pommes (mais ça doit être excellent avec les deux, ou même QUE des poires). Mais il y aussi du lait, que j'ai remplacé par de la crème soja (j'avais un reste...), du beurre (remplacé par de l'huile de noisette) et puis de la farine (remplacée par de la Maïzena). Du coup, cette recette devient hypoallergénique ;o)

Il y a donc 

7 pommes reinettes

10 cl de crème soja

2 oeufs entiers

70 g de maïzena

50 g de sucre (bio et intégral pour moi)

2 cl d'huile de noisettes

1/2 sachet de poudre à lever

J'ai mis aussi un peu de fève tonka pour parfumer. On peut la remplacer par de la cannelle, ou du rhum, ou bien les deux... ou du zeste d'agrume.

Préchauffer le four à 200°. Fouetter les oeufs et le sucre. Ajouter la maïzena additionnée de la poudre à lever, puis l'huile et la crème de soja. Rajouter l'arôme que vous avez choisi.

Eplucher les pommes une à un, les couper en quartier et les émincer à la mandoline en les faisant tomber directement dans le mélange prédédent, histoire d'éviter toute oxydation. 

Transférer le tout dans un moule à cake et mettre à cuire 30 mn. Laisser refroidir avant de démouler.

Le résultat est vraiment très sympa : super moelleux, léger, goûteux, digeste. Vraiment tout pour plaire. On peut imaginer des variantes avec des raisins et un peu de rhum, des poires et des amandes grillées, ou de la pate de pistache... Bref, vous entendrez encore parler de cet invisible !

blog A boire et à manger   blog A boire et à manger  blog A boire et à manger  


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Eric Bernardin 4274 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine