Magazine Culture

Pourquoi j'ai tué Laetitia Remington

Par Krri

de Jean-Jacques Reboux

pourquoi
" Quand vous lirez ces lignes, je serai loin. J'ai décidé de mettre fin à mes jours. Mais je veux mourir en paix avec ma conscience. Je ne partirai pas sans avoir révélé ce qui m'a conduit à prendre cette décision fatale. Ce que j'ai fait est banal : j'ai tué une femme. Dieu sait pourtant si je l'aimais ! Ce n'était pas un crime passionnel. Je l'ai tuée de sang froid, avec préméditation. Elle s'appelait Laetitia. Laetitia Remington. Peu importe que ce soit son vrai nom ou pas : toutes les chouettes nanas sont des laetitia.

Celle-là était belle comme une icône, on aurait dit qu'elle sortait de la chanson de Gainsbourg. Une fille comme elle n'aurait jamais dû mourir. Elle était faite pour dévorer la vie, Laetitia. Personne ne jugera Williams Rambert. Elle sera vengée par ma propre mort, je ne me déroberai pas. Je vais mourir pour toi, Laetitia. Ce sera ta revanche posthume. "

Entre analphabétisme et rédemption, les rapports ambigus et parfois douloureux d'un écrivain avec ses démons intérieurs...

Editions DU MASQUE


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Krri 816 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines