Magazine Culture

Top albums 2011 : 31-35

Publié le 20 décembre 2011 par Albumsono

Ces douze derniers mois sont sortis des centaines et des centaines de disques différents, dont on a pris le temps d'écouter qu'une partie. Exercice traditionnel de la fin d'année, voici le classement des 50 albums qui m'ont le plus accompagné tout 2011 (pas des meilleurs donc), avec sans surprise une forte dominante pop-rock. On ne se refait pas. 

Bonne écoute,

KidB

mohini.jpg
31 : Mohini Geisweller - Event Horizon

Elu il y a un an album de l'année 2010 par le magazine Technikart, ce quelques mois avant sa sortie !, Event Horizon était précédé d'une excellente réputation. Après écoute répétée des quatorze morceaux du disque, celle-ci n'était pas galvaudée. L'ex-chanteuse de Sex in Dallas livre ici un album remarquable de douceur. Les instrumentations synthétiques faites de clavier et de boîtes à rythme jouent parfaitement le contraste avec le chant fragile de Mohini. Point d'orgue le titre "Milk Teeth" que l'on s'écoute toujours en boucle aujourd'hui.


Gonzales.jpg
32 : Gonzales - The Unspeakable Chilly Gonzales

Un an après la sortie du réussi Ivory Tower, Chilly Gonzales a vite rebondi. Et bien. Avec The Unspeakable Chilly Gonzales, le Canadien revient au hip-hop de ses débuts mais avec une toute nouvelle approche. Toute l'orchestration est ici faite à l'aide d'instruments classiques (clavier, cordes, cuivres...) plutôt que des samples ou des machines. Le résultat est détonant, porté par un flow très affûté et des textes d'une mordante ironie. Une vraie intelligence de la musique.


Anna Calvi.jpg
33 : Anna Calvi - Anna Calvi

Ce fut un de nos premiers coups de coeur de l'année 2011. Quelques notes hispanisantes jouées à la guitare ("Rider to the sea"), parfaite introduction à l'univers passionnel d'Anna Calvi. Desir, baiser, diable... s'il est beaucoup question d'amour ici, c'est avant tout au sens physique du terme. La Britannique manie ainsi avec brio un chant à la théâtralité poussée qui en a sans doute dérouté plus d'un. Nous on craque pour ses pop songs pleines de vigueur et d'émotion aux atmosphères surchargées.

Theophilus-London-cover-11837.jpg
34 : Theophilus London - Timez are weird these days

Il n'a que 24 ans mais est déjà promis à un brillant avenir. Le rappeur américain Theophilus London mêle les genres avec candeur sur son premier album officiel Timez are weird these days. Pop, funk, hip-hop, musiques électroniques... chaque influence, parfaitement digérée, nourrit un disque débordant de bonne humeur et d'énergie. Un disque qui varie brillamment les rythmes et les atmosphères. Le souffle de la jeunesse.


Cat's Eyes - Cat's Eyes cover.jpg
35 : Cat's Eyes - Cat's Eyes

Faris Badwan est doublement primé dans ce classement. Le chanteur de The Horrors se place avec ici avec son deuxième groupe, Cat's Eyes donc, formé avec la chanteuse et multi-instrumentiste Rachel Zeffira. Le résultat est sombre à souhait et intimiste, alternant les zones d'ombres et de lumières. La voix de Rachel apporte ainsi une touche de fragilité et de romantisme là où Faris se déploie dans un registre plus grave. L'alchimie est parfaite.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Albumsono 1000 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines