Magazine Cinéma

Un homme a respecter (1972)

Par Littlebigxav

Film de Michele Lupocinéma,film,italie,1972,thriller,policier,michele lupo,un homme à respecter, un uomo da rispettare,kirk douglas,giuliano Gemma,florinda bolkan,wolfgang preiss,ennio morricone

Titre original: Un uomo da rispettare

ITALIE, RFA, Genre: Thriller, Policier

Avec: Kirk Douglas, Florinda Bolkan, Giuliano Gemma, Wolfgang Preiss, Romano Puppo, Reinhard Kolldehoff...

Musique: Ennio Morricone

Pour plus de détails voir IMDB

SYNOPSIS: Hambourg années 1970, Steve Wallace sort de prison, raccompagné par le commissaire de police qui l'a arrété quelques mois auparavant. Il n'est pas rentré chez lui qu'un certain Miller le fait convoquer par ses gorilles dans ses bureaux. Miller lui demande de faire un casse dans une société d'assurance. Il y a à la clef un million de dollars. Le problème est le système d'alarme très sophistiqué que lui seul peut neutraliser. Steve Wallace refuse et laisse Miller sur sa déception. Mais une fois rentré chez lui, et après avoir retrouvé sa femme Anna qui ne veut plus avoir à l'attendre alors qu'il purge une peine de prison, l'idée de faire le casse à son propre compte finit par s'imposer. Alors qu'il est suivi par un gorille de Miller, il rencontre Marco, un jeune homme qui vit de petits boulots. Marco est agile et malin...

CRITIQUE: Le titre pourrait être trompeur et faire penser à un film sur la mafia. Il s'agit en fait d'un film de casse. Avec la phase de préparation, l'exécution du plan, et enfin le grain de sable qui vient tout faire foirer. Du grand classique. Seulement le film est très soigné pour son casting: Une star internationale Kirk Douglas, une star italienne de films d'action Giuliano Gemma et une actrice d'une beauté sans pareille la brésilo-italienne Florinda Bolkan. La production non plus n'est pas négligée. Le film bénéficie d'une confortable enveloppe financière pour donner à l'écran de bonnes sensations comme cette incroyable poursuite en voiture qui dure quasiment un quart d'heure. Michele Lupo bénéficie de la photographie du grand Tonino Delli Colli ainsi que d'une splendide musique de Ennio Morricone qui nous sert un jazz lancinant avec force trompettes et buggles d'une belle mélancolie.
   "Incarica"   Ennio Morricone

La scène d'anthologie: La poursuite finale dans le port de Hambourg un dimanche. Au milieu de grues fantômes et de bateaux sans vie.

NOTE: 14/20

L'anecdote: Michele Lupo est passé par tous les genres grand public. Le peplum, le western italien et enfin le poliziottesco.

Films de Michele Lupo déjà commentés:


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Littlebigxav 1260 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines