Magazine Cinéma

National Film Registrery les "élus" de 2011

Par Michcine

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry, La National Film Registery vient d'ajouter 25 nouveaux films, que cette académie veut préserver comme patrimoine nationaL En la consultant, je constate que certains longs-mètrages le méritent, mais que certains autres me sont complètement inconnus.. Chaque année, la même question me revient en cette période de remises d'awards et de distinctions. Pourquoi untel et pas untel? Allez savoir ce qui se passe dans la tête des décideurs...

Cependant, ne boudons pas le plaisr de savoir que  Bambi, Forrest Gump, Silence of the Lamb, The Big Heat et les candids home movies des frères Nicholas y sont...(entre autres).

La liste des 25 nouvelles entrées.

A

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry,
llures (1961) — film de Jordan Belson appelé  “cosmic cinéma"

Bambi  (1942) l'intemporel classique de Disney..

A Computer Animated Hand (1972)de  Ed Catmull, co-fondateur de Pixar qui avait créé un programme digital (déjà) qui avait permis l'animaton d'une main, et avec ça l'un des premiers exemples de l'animation en 3D..a servi de base pour les travaux futurs en termes de technologies utilisées de nos jours....

Crisis: Behind a Presidential Commitment (1963) — de  Robert Drew le pionnier en matière de cinéma-vérité! En 1963, il a rassemblé un groupe stellaire de cinéastes, y compris DA Pennebaker, Richard Leacock, Grégoire Shuker, James Lipscomb, et Patricia Powell, pour capturer sur pellicule le dramatique développement d'une crise idéologique, qui a révélé la prise de décision politique au plus haut niveau.  "Crise: engagement présidentiel", se concentre sur la tentative du gouverneur George Wallace d'empêcher deux étudiants afro-américains de s'inscrire à l'université d'Alabama, et la réponse du président John F. Kennedy.

Le cri des enfants (1912) - Reconnue comme une oeuvre clé qui à contribué avant la Guerre Mondiale au mouvement de réforme du travail des enfants. Le mélodrame de deux bobines silencieuse "Le cri des enfants» emprunte son titre au fataliste, et au ton intransigeant de désespoir du poème 1842 par Elizabeth Barrett Browning.

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry,
The Big Heat (1953) — l'un des plus grands films noir d'après guerre Glenn Ford, Lee Marvin and Gloria Grahame.

A Cure for Pokeritis (1912) - Largement oublié aujourd'hui, l'acteur John Bunny a cependant eu une grande importance historique comme étant la première superstar du cinéma muet. Acteur de théâtre avant le début de sa carrière cinématographique en 1910, Bunny a joué dans plus de 150 productions Société Vitagraph à partir de 1910 jusqu'à sa mort en 1915. Beaucoup de ses films (affectueusement appelé «Bunnygraphs") sont de petites  comédies dites  "domestique"  dans lequel on dépeint un mari dominé par sa femme aux côtés de co-star Flora Finch.

El Mariachi (1992) - Réalisé, édité, co-produit et écrit en deux semaines par Robert Rodriguez pour 7000 $, tandis qu'il était encore un étudiant en cinéma à l'Université du Texas, "El Mariachi" avait cependant vite trouvé son chemin sur le circuit des festivals.

Fake Fruit Factory (1986) - Un regard sur la vie quotidienne des jeunes femmes mexicaines qui créent des fruits en papier maché et des légumes....Le film illustre un style unique de la cinéaste Chick Strand qui marie harmonieusement documentaires, avant-gardisme et ethnographiques techniques.

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry,
Faces (1968) - Le scénariste et réalisateur John Cassavetes décrit «Visages», considéré par beaucoup comme sa première œuvre mature, comme «un barrage de l'attaque sur les formes contemporaines de la classe moyenne en Amérique." Le film dépeint un couple marié, "en sécurité dans sa maison de banlieue, étroit dans sa pensée, »écrivait-il, qui subit une rupture que« les libère de la conformité de son existence "Un exemple d'excès cinématographique,«  Avec Lynn Carlin, John Marley, et Gena Rowlands, Cassavetes a créé un style de cinéma indépendant qui a inspiré les cinéastes du monde entier.

Forrest Gump (1994) - Comme "Forrest Gump", Tom Hanks  un candide "Everyman" dont l'ouverture de cœur et le sens de l'inattendu attire inconsciemment vers lui  certains des événements les plus emblématiques des années 1960 et 1970. "Forrest Gump" a été honoré pour ses innovations technologiques (l'insertion numérique de Gump de façon transparente dans des images d'archives, un pur millésime.

Growing Up female (1971) - Parmi les premiers films à sortir de mouvement de libération des femmes, ce film est un portrait documentaire d'Amérique à l'aube de profonds changements dans ses attitudes envers les femmes. Tourné au printemps 1970 par des étudiants de l'Ohio Reichert Julia et Jim Klein.

Hester Stree t (1975) - Joan Micklin Silver pour qui c'était premier long métrage, porte à l'écran la vie juive à New York et que ét que les historiens ont loué pour sa précision du détail et de la sensibilité aux défis auxquels sont confrontés les immigrés lors de leur processus d'acculturation.

I, An Actress  (1977) - Underground cinéaste George Kuchar et son frère jumeau Mike ont commencé à faire des films 8mm des 12 ans , filmant le Bronx, souvent sur ​​le toit appartement de leur famille. Avant sa mort en 2011, George a créé plus de 200 extravagants films à petit budget remplis de mélodrame absurde, de dialogues fous.

The Iron Horse (1924) - Avec »Le cheval de fer" Western épique, John Ford a établi sa réputation comme l'un des réalisateurs les plus accomplis d'Hollywood. Commandé par les studios Fox pour rivaliser avec la Paramount en 1923 , le long-mètrage emploie plus de 5000 figurants, et était très proche de la réalité grâce au soucis du détail annoncés l'authenticité dans son attention aux détails réalistes,  et de suerbes images  des images visuelles de l'Old West, inspiré par maîtres peintres tels que Frederic Remington et Charles M. Russell.

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry,
Le Kid (1921) - Premier remier long-métrage de Charlie Chaplin, prouvant à suffisence qu'il était prêt à sortir de ces petits courts par la grande porte.. Le classique des classique, avec Jackie Coogan, petit à la mine patibulaire qui allait devenir une brande star par la suite! 

The Lost Weekend (1945) -  "The Lost Weekend"  film expressionniste en noir et blanc de 1945 qui jette un regard sans concession sur les effets dévastateurs de l'alcoolisme, sous la forme parfois d'un documentaire, pour plonger le spectateur dans l'expérience éprouvante d'un écrivain New Yorkais qui ne peut résister à un verre d'alcool.... Réalisé par Billy Wilder et co-écrit par Wilder et Charles Brackett   Malgré l'opposition du Bureau Hays etde  l'industrie des alcools, Wilder a créé un film classé comme l'un des meilleurs de la décennie et qui a remporté des Oscars pour le Meilleur Film, Réalisation, Scénario.

Le soldat nègre (1944) - Produit par Frank Capra,  montre la contribution des Noirs à la société américaine et leur héroïsme dans les guerres de la nation. Avec dignité, avec réalisme et d'une" manière beaucoup moins stéréotypée que ce qu'ils avaient été dépeint dans les films hollywoodiens précédents. Considéré par l'historien du cinéma Cripps Thomas comme «un tournant dans l'utilisation du film pour promouvoir la tolérance raciale». Ecrit par Carlton Moss, un jeune écrivain noir, réalisé par Stuart Heisler, et marqué par la superbe musique de Dmitri Tiomkin, le film met en évidence le rôle de l'église dans la communauté noire et la progression d'un soldat noir grâce à sa base formation et ses études comme  candidat officier avant qu'ilsoit envoyé au front!  Tous les soldats casernés avaient l'obligation de le visionner jusqu'à 1944.

Norma Rae (1979) —de Martin Ritt avec une superbe Sally Field’ dans la peau d'une activiste se battant pour améliorer les conditions de vies des femmes travaillant dans une usinede textile, et qui reçu un Oscar pour ce rôle.

nicholas broter,porgy and bess,actualité,actualité cinéma,ciné,cinéma,sdilence of the lamb world of war,faces,el mariacs,john cassavetes,robert rodriguez,welles,the big heat,bambi,americain film registry,danse,nicholas brothers
Porgy and Bess (1959) — d'après George Gershwin est considéré par les puristes comme un chef-d'oeuvre...mais ce film a aussi rencontré pas mal de problèmes au niveau racial....Harry Belafonte a d'ailleurs refuse le rôle titre pour cette raison. Et le premier réalisateur Robert Mamouian pourtant le régisseur de la version sur les planches de Broadway, viré par la producion etSamuel Goldwinn, et remplacé par Otto Premiger. Avec Sidney Poitiers, Dorothy Dandridge, Sammy Davies Jr.

Le Silence des agneaux (1991) - Jodie Foster, Anthony Hopkins, et le réalisateur Jonathan Demme ont été félicité pour ce thriller froid, basé sur un livre de Thomas Harris. Foster joue Claice Starling, une recrue du FB,  chargée de puiser dans l'esprit dérangé de tueur en série, cannibale, Hannibal Lecter, eemprisonné sous haute surveilance, afin  afin de faciliter la recherche d'un meurtrier et tortionnaire toujours en fuite.

Stand and Deliver (1988) - Basé sur une histoire vraie, "Stand and Deliver" avec Edward James Olmos dans une performance pour laquelle il fut  nominé aux Oscar. Un professeur de mathématiques à East Los Angeles, Escalante amène des étudiants défavorisés vers un programme intensif en calcul, afin d'atteindre des résultats leur permettant d'amliorer l'estime qu'il ont de chaun d'eux..  Co-produit par Olmos et dirigé par le cubain Ramón Menéndez.

Nicholas Broter, Porgy and Bess, actualité, actualité cinéma , ciné, cinéma, SDilence of the Lamb World of war, Faces, El Mariacs, John Cassavetes, Robert Rodriguez, Welles, The Big Heat, Bambi, Americain film registry,
Twentieth Century (1934) - Une satire sur le milieu théâtral et son ego surdimensionné, "Twentieth Century" a marqué le premier film d' Howard Hawks  dans un genre  affectueusement appelé "comédie loufoque". Cette farce sophistiquée sur l'égo surdimentionné d'un imprésario et de son étoile, a donné le dernier grand rôle à John Barrymore, mais le premier par contre à la belle Carole Lombard.

La guerre des mondes (1953) - Diffusé pendant la guerre froide , le roman de HG Wells superbement porté à l'écran capitalisant sur ​​la paranoïa apocalyptique de l'ère atomique. Réalisé par Byron Haskin, un ancien caméraman d'effets spéciaux, le film fut un énorme succès commercial, grâce à la découverte de météores par un scientifique local (Gene Barry), qui en fait se révèle être un vaisseau spatial . UN Oscar pour les effets spéciaux fut décerné à War of The World.


Nicholas Brothers Family Home Movies (1930s-1940s)(1930/ 1940) - Fayard et Harold Nicholas, de fabuleux danseurs de claquettes, auraient servi de modèles à Fred Astaire, après que ce dernier eut vu le film "Stormy Weather" (1943). Le duo a commencé en vaudeville dans les années 1920 avant d'être tête d'affiche au Cotton Club de Harlem, et en jouant dans des films de Hollywood . Ce home movie Vintage capture l âge d'or du show business avec des images extraordinaires, de Broadway, Harlem et Hollywood et est un super documentaire égalementsur les classes moyennes afro-américaines la vie de cette époque. Faits saillants , l'intérieur du Cotton Club, spectacles à Broadway aussi célèbres que "Babes in Arms". Mas aussi des films "at home" le régiment pendant la Seconde Guerre mondiale, les films de la vie de la rue à Harlem dans les années 1930, et cross-country de la famille en tournée en 1934. http://www.nicholasbrothers.com/

Vidéo d'une prestation époustouflante des frères Nicholas. A voir surtout à la 4'

 http://www.loc.gov/film/


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michcine 21497 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines