Magazine Culture

Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3)

Publié le 01 janvier 2012 par Wyngaal
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Un week-end en Angleterre où il ne pleut pas ? Utopique !
C'est donc sous la pluie que se déroulera cette 3ème et dernière journée, dont la programmation a été choisie par Caribou, programmation très étrange qui ne m'intéressait beaucoup moins que les 2 autres.
Il avait notamment invité Pharoah Sanders et le Sun Ra Arkestra qui cumulent à eux 2, presque un siècle de carrière.
Moi ça ne m'intéressait pas vraiment mais j'ai ai eu quand même pour mon argent avec Factory Floor, Junior Boys ou encore les 2 sets de Caribou.
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3)
Caribou (Centre Stage)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3)
A l'instar de la journée 2, Caribou s'est chargé d'ouvrir la journée avec son set "classique" avec 2 batteurs et un mix des morceaux de son dernier album Swim (Kaili, Jamelia) mais aussi d'Andorra comme Melody Day, qui ne durera que 35 minutes car il a gardé le meilleur pour la fin.
On sentait encore une fois que le public était encore dans les vapes car tout le monde écoutait sagement et attentivement.
Un set de Caribou plutôt similaire à ceux que j'ai vu auparavant, rien d'extraordinaire de ce coté-là.
Connan Mockasin (Centre Stage)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Ne connaissant pas du tout la musique de Connan Mockasin, je demandais cela faisait bouger un peu.. "Pas vraiment" me dit-on.
C'est vrai que sa psyché pop n'est pas faite pour réveiller à 15h de l'après-midi mais j'ai vraiment aimé son set et surtout la dernière chanson Forever Dolphin Love, un morceau 12 minutes totalement décoiffant en live. A suivre...
Toro y Moi (Centre Stage)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Ayant gardé un bon souvenir de Toro y Moi au OFF Festival l'année dernière, j'attendais avec impatience de revoir Chaz Bundink et son groupe, surtout que j'aime beaucoup le 2ème album, toujours électro/funky à souhait.
Contrairement à Washed Out, le public a vraiment été réceptif à son set et l'ambiance était géniale, la Centre Stage s'est transformée en véritable dance floor.
Orchestra of Spheres (Reds)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Les gros weirdos du weekend étaient Orchestra of Spheres, 4 personnes habillées avec des néons et de trucs vraiment bizarres, jouant pieds nus sur des instruments hand-made (entendre par là, une guitare avec un bout de bois et une casserole).
Je ne sais pas quoi penser de leur set, d'ailleurs je ne sais toujours pas car je suis resté totalement indifférent en sortant de la Reds. D'ailleurs, on pouvait voir des gros WTF qui se lisaient sur les visages du public.
Roll The Dice (Reds)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Je ne connaissais pas du tout Roll The Dice, un duo suédois qui fait de l'électro instrumentale assez sombre et puissante à la fois. Ils avaient le look de mecs qui travaillaient dans les usines, le visage et les vêtements bien dégueulasse, je ne sais pas si c'était voulu mais on est en 2011 les gars.
J'ai bien aimé le premier morceau, avec un passage assez violent où le grand barbu commençait à s'exciter sur-place façon technoviking, très flippant !
Les autres morceaux sont plus anecdotiques, penchant parfois vers le post-rock, ils n'arriveront pas à me captiver tout leur set.
Junior Boys (Centre Stage)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Ayant loupé plein d'occasion de les voir cette année, cette fois ci était la bonne !
Junior Boys est un duo (trio en live) d'électro-pop canadien avec pas mal d'albums. Même s'il sont restés assez discrets, le groupe a quand même une floppée d'excellents morceaux que je retiens sur chaque album.
Jeremy Greenspan, le chanteur, avait dit qu'il était sévèrement malade et qu'ils ont failli annulé mais j'ai trouvé que le chant et le son était parfait.
Le public, comme à Toro y Moi, était très chaud, vraiment rien à redire du set, excepté qu'il y a peut-être beaucoup du dernier album, du très bon comme Itchy Fingers comme du très dispensable.
La fosse has going crazy pendant la dernière chanson In The Morning, juste géniale...
Factory Floor (Reds)

Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Projections hallucinogènes en arrière plan, le trio anglais Factory Floor sait y faire en musique hypnotique.
Pendant près d'une heure, ils ont balancé des titres assez répétitif et très rythmés aux influences 80s krautrock/post-punk, qui deviennent vite assez addictifs.
Le batteur est une véritable machine et la fille est très froide dans le chant et dans sa posture très sombre/bad ass.
J'ai écouté pas mal de leurs sorties mais je n'ai reconnu que l'excellent Two Different Ways sorti cette année. J'espère juste qu'ils sortiront un nouvel album bientôt, avec leur tournant plus électro à l'intérieur.

Caribou Vibration Ensemble (Centre Stage)
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) On sent que tout le festival ne voulait pas manquer le set spécial de Caribou vu la file d'attente, le Caribou Vibration Ensemble composé du line-up original, plus des cuivres dont Marshall Allen de Sun Ra Arkestra, James Holden au modular (un gros nom de l'électro) et Kieran Hebden (Four Tet) qui gère 2-3 samples.
Même si le matinee set était court mais pas mauvais, ce set n'aura rien à voir, j'ai même assiste à une pseudo-rave party, chose que je ne pensais pas faire ici.
Dan Snaith nous a gentiment gardé le meilleur de son set pour la fin, avec des morceaux que je ne connais pas mais surtout les morceaux qui mettront le feu à la scène (déjà bien chauffée). Il invitera d'ailleurs Jeremy de Junior Boys, un grand ami, à venir chanter sur scène mais son micro ne marchait pas... c'est bête!
Même si le son n'était pas merveilleux, l’intérêt réel de Four Tet et James Holden assez douteux, j'ai passé un excellent gig avec des strobelights efficaces, une fosse (encore une fois) merveilleuse et totalement déchainée sur Odessa/Sun en fin de set, how to end a week-end.

Durant son set, il nous dira que c'est probablement "the best day of my life" et je le comprends, inviter tout tes groupes favoris à un festival, l'occasion est unique dans une vie.
Moi, ce week-end restera longtemps dans mes meilleurs festivals de tous les temps.
Review Festival : ATP Nightmare Before Christmas curated by Caribou (Day 3) Top :
- Les Savy Fav
- Battles 2nd set
- Caribou
- Wild Flag
- Archers of Loaf
- Hot Snakes
- Toro y Moi
- Junior Boys
- The Field
- Burger King
- Le public et l'absence de file d'attente
Flop :
- Orchestra of Spheres
- Washed Out
- Battles 1st set
- Les mouettes

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Wyngaal 100 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte