Magazine Culture

Un documentaire

Par Blogegide
Demain mardi 3 janvier 2012 à 22h55, la chaîne Arte diffuse un documentaire de François Caillat et Silvia Radelli intitulé Médecins des colonies et illustré entre autres par des images du film de Marc Allégret Voyage au Congo (de Marc et non d'Yves Allégret comme l'indique la présentation du site d'Arte). Il sera rediffusé le 6 janvier à 10h et le 13 janvier à 3h10.
Présentation de la chaîne :
"Les contradictions de la colonisation française radiographiées à travers l'action à contre-courant de ses médecins, dont celle du docteur Jamot au Cameroun.
Pendant toute l'époque coloniale, des médecins militaires français ont accompagné l'armée dans ses périples. On les appelait les "médecins de brousse". Leur rôle n'était pas seulement de soutenir les troupes, ils voulaient aussi soigner les populations et se considéraient comme des humanistes. Ainsi ont-ils endigué, notamment en Afrique centrale, la lèpre, la peste ou, comme un docteur devenu célèbre au Cameroun, Léon-Clovis-Eugène Jamot, la maladie du sommeil. Mais cela impliqua parfois de s'opposer à l'administration et à l'armée dont ils faisaient partie.L'envers du décor
Le film s'attache plus particulièrement à l'action du docteur Jamot durant les années 1930, dans ce que l'on nomma le Congo français, puis l'Afrique équatoriale française), à travers des photos d'archives inédites, mais aussi des extraits de plusieurs films, dont celui tourné par Yves Allégret [sic] qui accompagna André Gide dans son célèbre voyage au Congo. On découvre ainsi l'envers du décor, des images saisissantes, violentes ou crues. Elles montrent l'état de santé désastreux des populations, l'exploitation forcenée, l'accaparement des femmes et le pillage systématique des richesses locales auxquels l'administration française s'est livrée. François Caillat (L'affaire Valérie, La quatrième génération) interroge ainsi les contradictions d'une entreprise qui imposa la prédation et la violence au nom des bienfaits de la civilisation."

L'occasion de rappeler le BAAG n°160 en grande partie consacré au Voyage au Congo et qui contient un très intéressant article de Jocelyn Van Tuyl intitulé "Témoignages littéraires sur la préhistoire du sida" qui nous plonge dans les pratiques de la médecine coloniale au travers des récits de Céline, Conrad, Leiris et surtout Gide et Allégret.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blogegide 964 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines