Magazine Bons plans

On a écouté pour vous ‘Nneka’

Publié le 02 janvier 2012 par Etv @etvonweb
On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • Facebook
  • Twitter

Nneka, une artiste incontournable…

Née à Warri, d’un père nigérien et d’une mère allemande. Nneka est un prénom igbo qui vient du peuple Ibo qui vivent dans la partie orientale du Nigeria et qui signifie « la Mère suprême, la Meilleure mère ». Nneka savoure l’expérience du chant dès son plus jeune âge dans son école et la chorale de l’église. Après s’être installée à Hambourg, en Allemagne, elle poursuit une carrière de chanteuse tout en continuant ses études d’anthropologie. Elle passe son temps entre le Nigeria et la ville allemande Hambourg. Elle finit d’enregistrer son premier album en automne 2005. Intitulée Victim of Truth. Le journal britannique Sunday Times déclare plus tard que l’album a été « the year’s most criminally overlooked album » (l’album de l’année le plus criminellement oublié »), en le comparant avantageusement à The Miseduction of Lauryn Hill… Le 26 septembre 2011 sortait son nouvel album : Soul Is Heavy. Une combinaison équilibrée de beats hip hop, d’un groove reggae ensoleillé, de riffs funky et afrobeat et d’un esprit soul pas si loin de ses compatriotes Asa et Ayo avec la hargne en plus. Nneka propose une musique à la fois urbaine et métissée aux textes incisifs ancrés dans notre temps. Les featurings avec The Roots, Mc Dynamite après ceux de Keziah Jones sur le précédent opus continuent d’affirmer Nneka comme une des artistes incontournables de ce début de siècle. Les premières parties de Lenny Kravitz, Gnarls Barkley et Tiken Jah lui ont permis de peaufiner un show scénique de dimension internationale. Ses paroles reflètent une grande partie de son histoire et de la vie au Nigeria ainsi que du temps qu’elle a passé en Europe. Ses chansons soulignent les problèmes du capitalisme, la pauvreté et la guerre et sont souvent chargées de messages moraux et références bibliques, certains commentateurs de musique la comparent à Erykah Badu, Neneh Cherry et Floetry. Exit Selah Sue on sait désormais d’où lui vient son style pâlement copié sur celui de la belle chanteuse africaine ! Disponible sur le site de la FNAC

  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’
  • On a écouté pour vous ‘Nneka’

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Etv 142295 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines