Magazine Cinéma

Indian Ninja

Publié le 02 janvier 2012 par Olivier Walmacq

Indian Ninja

Genre: bastons en tout genre.

Durée: 1H27.

Année: 1993.

L'histoire: Un flic karateka voit son pote se faire exploser lors d'une opération. Il va essayer de trouver les coupables...

La critique de Borat

Vous avez pu voir beaucoup d'action man sur ce blog: Steven Seagal, Dolph Lundgren, Schwarzy, JCVD, Micheal Dukikoff... mais un seul n'a pas été abordé: le légendaire Don Wilson dit The Dragon. Un mec qui nous ferrait presque croire qu'il est le successeur du grand Bruce Lee.

Vous avez déjà vu ce nom quelque part ?! C'est sûr, vous le verrez souvent dans les bacs de DVD à 2 euros ! Aujourd'hui, je vais parler d'Indian Ninja, réalisé par Rodney McDonald (il devait avoir envie de bouffer pour tourner ce film !).
Mais qu'est ce qu'on s'en fout du réal ? La star, c'est Wilson !

Déjà, le scénario est très caricatural et a été fait à maintes reprises par bon nombre de ses collègues. Ainsi, on passe des States en Inde.
Le bonhomme a trouvé des indices le menant à cet endroit.

Evidemment, le héros est bien accompagné avec une grognasse blonde aux s***** syliconés et string assorti.
Ah que c'est caricatural ! Le réalisateur nous sortira deux scènes bien coquines (et surtout débiles) où Wilson se tapera les 2 filles, l'une dans le lit (classique quoi), et une dans une fontaine (original pour une fois !).
Si encore elles étaient jolies, d'accord, mais le directeur du casting a choisi deux grosses moches.

Evidemment, il s'est fait duper et c'est son pote le méchant. Ce dernier est accompagné d'un gros bras avec une queue de cheval, barbiche et biscotos, qui ferait fuir le tout aussi grand Lorenzo Lamas, dit le Rebelle!
Le film se doit normalement de donner la marchandise en guise de bastons en tout genre, mais non ! Vous ne verrez rien du tout.
Ainsi, le titre (Indian Ninja en l'occurence) est très trompeur et finalement inutile. Il ne se passe rien à part des scènes cochonnes et quelques séquences insipides.

Vous pensez avoir déjà vu ça dans d'autres films du même genre ? C'est bien, vous avez tout compris. Allez direct to the poubelle !

Note:0/20
Note nanardeuse: 16/20


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines