Magazine Culture

Prospection archéologique de la pointe Sainte-Anne

Par Arevpam

La prospection de la Pointe Sainte-Anne

La prospection de la Pointe Sainte-Anne a été demandée afin d'établir, entre autres, une carte des vestiges éparpillés de l'épave de la Pointe Sainte-Anne, fouillée par moi-même en 2010.
Cependant, la prospection n'a pas été très riche en découverte. Deux facteurs rentrent en ligne de compte dans cette constatation :
il s'agit d'un zone très exposée. Quand les bateaux naviguent entre Giens et les îles, il ne sont pas sensés se retrouver  dans cette zone de Porquerolles. Lorsque les bateaux sont en navigations hauturières, ils ont peu de raison de se trouver si près de la côte ouest de Porquerolles car ils contournent plus au large. On peut encore faire cette constatation aujourd'hui.
Plusieurs secs de plongée se trouvent à proximité, aussi les plongeurs ont toujours été dans les parages, rendant la zone assez stérile.
Les rares vestiges retrouvés ont tout de même permis de répertorier les différents morceaux de l'épave. Nous avons également repéré 3 ancres dont une peut être en lien direct avec l'épave de la Pointe Sainte Anne. Deux des ancres retrouvées sont datables de la fin du XVIIIème siècle.

Prospection archéologique de la pointe Sainte-Anne 

epave-porquerolles-archeologie

Une des trois ancres.

Prospection archéologique de la pointe Sainte-Anne 

epave-porquerolles-archeologie

Une des trois ancres.

Prospection archéologique de la pointe Sainte-Anne 

epave-porquerolles-archeologie

Une des trois ancres.

Prospection archéologique de la pointe Sainte-Anne 

epave-porquerolles

Un morceau de coque en bois, probablement un reste d'épave.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arevpam 7 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte