Magazine Restos & Bars

Retour concluant à l’Arôme

Publié le 04 mars 2008 par Chrisos

Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris
L’Arôme, restaurant,
3 rue Saint Philippe du Roule, 75 008 Paris.
Tél. : 01 42 25 55 98. Site Web.

Après un passage à l’Arôme, mi-figue, mi-raisin, en juin 2007, je déjeune à nouveau dans ce bistrot moderne, en compagnie d’Oanèse et de Patrice (adresses suggérée par ce dernier). Le Fooding y est repassé en octobre (toujours aussi fans). François-Régis Gaudry, de l’Express, apprécie particulièrement le patron, Eric Martins, ainsi que la cuisine et l’ensemble des prestations à l’Arôme. Un restaurant, c’est le patron, mais aussi le chef, Thomas Boullault, dont un portrait est dressé ici. Il semble d’ailleurs que ce Chef soit arrivé récemment (fin de l’été?), puisque le nom donné par Adrian Moore en mars 2007 ne correspond plus.

J’avais gardé un souvenir mitigé de cette adresse, avais hésité entre le mettre dans la catégorie bien et juste pas mal. Je lui avais finalement donné un pas mal, à cause de quelques petites déceptions au niveau des plats et des suppléments sur la formule. Pas la peine de faire durer le suspense, cette fois, il mérite largement son “bien”.

Bien, malgré une drôle de politique sur les prix des vins au verre (aucun intérêt de prendre autre chose que des verres : le prix au litre augmentant avec la quantité!). C’est complètement aberrant! Espèrent-ils duper quelqu’un comme ça? En tout cas, niveau coefficients sur les boissons, ils se font plaisir! Ce sera une carafe d’eau pour tous, une coca light (5€) pour Patrice et un verre de vin blanc du Langedoc (7,5€, Mas de la Chevalière, 2003, Michel Laroche, bouteille à ~10-11€ chez un caviste), plaisant et frais mix agrumeux de viognier et de chardonnay. J’ai l’impression que c’est mieux éclairé que lors de mon précédent passage, peut être tout simplement parce que nous sommes à une autre table, mais j’ai l’impression que la salle a été réorganisée, puisque le jambon ibérique (qui sentait très bon) n’était pas découpé au même endroit qu’auparavant. Service assuré par le patron/directeur de salle qui veille et coupe le jambon et des jeunes filles sveltes, jolies et de bonne humeur.

Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris
Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris

Les plats à la carte sont alléchants (entrées 22-25€, plats 28-34€, fromages, desserts à 12€), mais on s’en tirerait vite à plus de 65€/personne et si ça risque de trainer. Le menu du marché du jour est plus abordable et plus rapide. Entrée+plat+dessert à 34€, sans entrée ou sans dessert, retrancher 7€. Choix entre deux entrées, deux plats, deux desserts, qui changent tous les jours. Le soir, le menu du marché est remplacé par deux menus à 59 et 69€, il y a plus de choix à la carte. Un peu de name dropping de fournisseurs (Cantin, Thiebault), et une jolie traçabilité de certains produits (mais pas tous).

Pas d’entrée pour Oanèse, raisonnable. Patrice et moi le sommes moins… Mi-cuit de thon, fèves vertes pour Patrice. Très fin et aérien velouté de pommes de terres, noisette de beurre de truffe noire pour moi (c’est la saison de la truffe, moyennant un supplément de 19€, certains plats à la carte peuvent être parsemés de truffe noire du Tricastin). Cela sent bon, c’est joliment sobre, et, pour ne rien gâcher, la texture et le goût sont très bons! Service attentif et réactif. Bon pain.

Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris
Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris

Après ces bons débuts, nous passons aux plats. Bar et coques avec une belle émulsion crémeuse pour Patrice, bonne pièce de bœuf (onglet?), pommes de terre, roquette et pistou de riquette pour Oanèse (viande un peu plus cuite que saignante) et pour moi (viande juste saignante). Une belle pièce de qualité recouverte de feuilles de roquette, le tout étant posé sur de fines tranches de pommes de terres bien grillées mais moelleuses. Bonne viande, copieuse, tendre, bon goût de sang, bien relevé avec la sauce végétale légèrement relevée.

Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris
Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris

Pour finir, moelleux au chocolat noir (+) et sorbet peppermint (pas fan de glace à la menthe) pour Oanèse et Patrice, bon et bel ananas rôti, biscuit crémeux coco pour moi.

Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris
Arôme, restaurant, saint philippe du roule, Paris

Je dois m’éclipser un peu avant la fin, pour ne pas rater une réunion. Patrice terminera avec un café (3,8€). Déjeuner agréable en excellente compagnie, cadre et service plaisants. Dans l’assiette, sans être très original, c’est recherché, malin, bien fait et en quantités plus que raisonnables. Bref, niveau qualité c’est très bien et ça ne se prend pas la tête. Niveau prix, par contre, on paie le 75008 (un peu moins de 30€ pour plat + dessert, autour de 45€ pour entrée, plat, dessert et une boisson). Forcément, les clients sont souvent en repas d’affaire, c’était d’ailleurs plus rempli (plein même, en rez-de chaussée) que la dernière fois. Pas donné, mais à raison de 2-3 fois par an, si on travaille dans le coin, avec plaisir.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Chrisos 588 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines