Magazine Cinéma

L'exclue

Par Irreguliere

L'exclue

On pouvait me voir ? Peu m'importait. De même qu'en pays étranger on ne se sent obligé de respecter que superficiellement des coutumes qui ne sont pas les nôtres, je n'avais désormais d'autre loi que la mienne. Et ma loi, c'était mon sexe, qui rendait mon corps unique et universel, insoumis et lumineux.

Comment, on est déjà le premier mardi du mois ? Et oui, et c'est même le premier mardi de l'année. Autant de raisons pour succomber à la tentation et oser les lectures les plus folles, comme nous y invite notre Stephie ! Pour ma part, j'ai choisi une nouvelle d'Alina Reyes, que j'ai lue le 31 décembre, histoire de "bien" terminer l'année !

La narratrice, qui vient de perdre son travail, décide de tout plaquer et de vivre sa vie selon ses propres lois. Ce qui signifie pour elle ne plus se consacrer qu'à elle-même, et ne trouver de satisfaction que par elle-même...

Alors... comment dire... je suis restée sur ma faim. J'ai trouvé ce texte profondément pervers et dérangeant, comme du reste c'est souvent le cas avec Alina Reyes, me suis-je laissé dire. Mais bon, ce n'est pas encore le plus ennuyeux. Le plus ennuyeux, c'est que j'ai quand même eu l'impression qu'il y a tromperie sur la marchandise : sur la couverture, il y a écrit "érotisme". Or d'érotisme, je n'ai point vu. Pourtant j'avais mes lunettes. De la pornographie, oui, au sens étymologique du terme, avec la description plutôt complaisante, mais finalement analytique et assez froide, de tout ce qu'il y a de plus obscène. Mais quand on me parle d'érotisme, je m'attends tout de même à être un minimum émoustillée. Bon ben là c'est loupé, j'ai trouvé le texte aussi sensuel qu'un traité de physique. Je me suis ennuyée : la narratrice passe son temps à se masturber, toute seule, sans aucune interaction (ou si peu que pas) avec d'autres individus. Moi ça me laisse de marbre, tout cela... Alors qu'après le texte veuille dire des choses sur certains sujets, comme l'exclusion et la folie, oui, que cela soit plutôt bien trouvé et relativement intéressant, oui, mais ce n'est pas érotique...

L'Exclue

Alina REYES

HFA, 1998

64652259 p

By Stephie


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Un peu d'Angleterre au Japon ...

    d'Angleterre Japon

    Alors que nous faisions notre petit tour de soldes rituel avec ma mère lors de son dernier passage à Paris, nous sommes tombées chez Uniqlo sur une chouette... Lire la suite

    Par  Les3copines
    CÔTÉ FEMMES, MODE FEMME
  • Un peu au masculin

    masculin

    J’aime bien de temps en temps avoir une tenue un peu masculine. Surtout quand mon fils est malade, que je suis crevée, et que je n’ai pas la force de porter... Lire la suite

    Par  Patoune
    ACCESSOIRES , MODE FEMME
  • Un peu light, cette cigarette...

    light, cette cigarette...

    L'un et l'autre ont démarré leur carrière sur le petit écran. Elle était la miss météo givrée de Canal Plus quand il Il accompagnait, deux chaînes plus bas,... Lire la suite

    Par  Fousdetheatre.com
    CULTURE, THÉÂTRE & OPÉRA
  • Paris-Photo, un peu vite

    Paris-Photo, vite

    Paris Photo cette année se déploie au Grand Palais; au lieu de la cohue dans la pénombre au Carrousel du Louvre, on respire sous la verrière. Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SORTIR
  • Sorties un peu anciennes...

    Sorties anciennes...

    ... dont je n'avais pas encore pris le temps de parler.Désolée de ne me réveiller que tardivement, j'ai un peu laissé filer le temps. Et les billets ne... Lire la suite

    Par  Pralinerie
    CULTURE, A CLASSER
  • Un peu de lui

    J'aime son odeur, celle qui reste de lui, le matin, juste après son départ, près de moi, sur son oreiller, ou même encore au creux des mes bras. Là près de... Lire la suite

    Par  Gentlemanw
    ACCESSOIRES , CÔTÉ FEMMES, LINGERIE, MODE FEMME
  • Pour mon amie Larissa Sansour, qui vient d’être censurée et exclue par Lacoste d...

    Pour amie Larissa Sansour, vient d’être censurée exclue Lacoste Prix Elysée

    J'avais découvert le travail de Larissa Sansour il y a deux ans, quand elle présentait à l'IMA cette vidéo lunaire pleine d'espoir amer et de grâce fragile, pui... Lire la suite

    Par  Marc Lenot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SORTIR

A propos de l’auteur


Irreguliere 2572 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte