Magazine Bébé

Allons chanter avec Mickey...

Publié le 03 janvier 2012 par Aileen
J'ai emmené la gamine chez Disneyland pendant les vacances de Noël… Ça faisait un moment qu'elle réclamait pour y retourner, surtout aux moments où on nous matraque la pub à la télé. Mais ça coûte un bras ; son père est pas très chaud, ça l'emballe moyen ; son frère est encore trop petit à nos yeux pour profiter pleinement de ce voyage (et vu que ça coûte un bras...).
Et là, un enchainement terrible, une série d'évènements, une intervention divine… quoiqu'il en soit en 1 heure de temps la décision était prise, la date fixée, les billets achetés : une vente privée sur le site du même nom avec des billets à moitié prix, mes sœurs dispos le même jour (celle de Londres overbookée de travail à domicile et de visites chez les amis lorsqu'elle vient en France et l'autre qui bossait 6 jours sur 7 pendant les vacances), mamie chaude pour garder le Petidom une journée complète. Mickey, here we come !
Mais chut, pas un mot à la Clochette ! Je lui ai quand même soufflé qu'elle allait avoir une méga surprise et que du coup, si elle pouvait se tenir à carreaux se serait pas mal. Elle n'a su que le matin à 7h30, avant de monter en voiture, la tête dans le cul, qu'elle partait à Disney. Pas de quoi faire ce genre de vidéo (mettre le lien) mais croyez moi, une clochette qui ne bronche pas et ne ronfle pas dans une voiture qui fait Lille-Paris tôt le matin, ça relève de l'exploit ! Elle qui arrive à s'endormir sur des trajets d'à peine 5 minutes, elle a lutté vaillamment, contre notre volonté, je crois qu'elle a du avoir peur qu'on l'oublie sur le parking.
Après, ça se passe de mots ou presque : enchainement d'attractions et de spectacles, de photos avec les bestioles et de la marche à gogo… On a testé le "baby switch" pour ce putain d'ascenseur : la Clochette a la taille requise mais franchement on a pas eu le cœur à lui infliger ça et on a eu raison, une partie de ma cervelle est depuis restée collée à la paroi et j'y ai perdu un bout de mon cœur alors que j'en ai vu d'autres. On a pris le fast pass pour Peter Pan et on a bien fait, y'avait toujours du monde là-dedans. On a beaucoup utilisé l'application pour connaitre la durée des queues à chaque attraction et ça nous a fait gagné un temps fou. Ça nous a fait prendre aussi la décision que 5 minutes de queue au Train de la Mine (après la parade du soir) ce serait un chouette moment pour que la gamine fasse sa première attraction de grande… : "j'ai des frissons aux jambes et aux orteils, j'ai presque pleuré" ont été ses premiers mots. On a réussi à gratter des desserts gratos à Brutus et j'ai réussi aussi à tenir (ou presque) mon budget "achats inutiles".
Allons chanter avec Mickey...
Allons chanter avec Mickey...
En résumé : 33 € de billet par personne, 45 € d'essence, 15 € de parking, une centaine d'euros dépensée en souvenir et bouffe pour la journée… mais par contre entendre que la journée qu'elle a préférée pendant les vacances c'était celle-là, ça n'a pas de prix !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aileen 49 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte