Magazine Culture

Un café d'autrefois place de la Sorbonne : Le PICRATE....

Par Bernard Vassor
Par Bernard Vassor catastrophe place de la sorbonne sepia largeur.jpg Profitant de la catastrophe qui avait endeuillé la place de la Sorbonne à la suite de l'exposion du magasin de produits chimiques FONTAINE, un cafetier eut la sinistre idée de baptiser son établissement  de "café Picrate". C"était, de cinq à sept heures le rendez-vous des buveurs d'absinthe, l'heure de la fée verte. On disait de ce café qu'il, faisait des affaires en or, et que l'on était certain qu'il n'allait jamais sauter ! ...................................... Un épouvantable accident survenu le 16 avril 1868 fit quatre morts, affreusement mutilés, dont le fils de monsieur Fontaine le chimiste propriétaire du laboratoire de fabrication de teinture jaune. Deux des cadavres ont été expulsés à plus de cinquante mètres. On dénombrait également plus d'une dizaine de blessés graves. .............  20 kilogrammes de picrate de potasse, servant à obtenir cette teinture ont fait s'effondrer une maison de six étages. Des blocs de fer ont profondément pénétré dans les murs de la maison d'en face toutes les vitres des maisons voisines ont été brisées. Fontaine aurait fait apporter d'une maison qu'il possède hors de Paris ce picrate de potasse dans des sacs en papier. Une certaine humidité dans l'air facilite l'explosion, le moindre frottement, le plus léger choc sufisent à proquer une déflagration bien plus importante que celle de la poudre. L'acide picrique fut découvert en même temps que le picrate de potasse, en 1788 par Jean-Michel Hausmann manufacturier mort à Strasbourg en 1824, surtout connu pour des découvertes d'un grand nombre de substances tinctoriales....  mise à jour le 2/01/2012

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bernard Vassor 2258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines