Magazine Cinéma

[Critique] La Délicatesse

Par Popmovies

Découvrez ma critique du film.

19813204.jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20110916_103243.jpg

Adaptation du roman de David Foenkinos, réalisé par Stéphane et David Foenkinos. Dans les rôles principaux Audrey Tautou et François Damiens.

Sorti le 21 Décembre 2011.

Synopsis : Nathalie a tout pour être heureuse. Elle est jeune, belle, et file le parfait amour. La mort accidentelle de son mari va couper son élan. Pendant des années, elle va s'investir dans son travail, se sentir en parenthèse de sa vie sensuelle. Mais subitement, sans qu'elle comprenne vraiment pourquoi, elle embrasse un de ses collègues. Markus, un homme très atypique. S'ensuit alors la valse sentimentale de ce couple hautement improbable qui va susciter interrogation et agressivité au sein de l'entreprise. Choisit-on vraiment par quel moyen on renaît à la vie ? Nathalie et Markus vont finir par fuir pour vivre leur histoire et leur émerveillement à l'abri de tout. Cette histoire de renaissance est aussi celle de l'étrangeté amoureuse.


Mon avis:

Je ne pouvais pas passer à côté de ce film ! Plusieurs fois je suis passée à côté du livre en me disant que je l'achèterais plus tard... Toujours plus tard... Et quand j'ai vu qu'il allait être adapté, je m'en suis voulue ! Enfin pas trop non parce que je sais que les adaptations livre-cinéma, quand on a lu le bouquin avant, sont bien souvent très décevantes. Et j'ai d'ailleurs vu des critiques de ce film qui allaient dans ce sens.

J'ai été conquise par cette histoire et je me suis reconnue dans certains passages, notamment le fameux "Tu peux prétendre à beaucoup mieux" de Joséphine de Meaux.
Je pense que c'est là une des grandes forces du film. Chacun peut se reconnaitre dans certaines situations.

J'ai aimé la façon dont certains passages étaient filmés, l'utilisation d'effets qui donnent un côté frais et léger.

Du côté des acteurs, c'est vraiment François Damiens que je retiens. Il arrive à nous émouvoir, nous faire rire et on s'attache à ce cher Markus.
Audrey Tautou reste elle-même dans le sens où c'est toujours le même jeu qu'elle produit. Il n'y a rien de particulier, de nouveau dans son interprétation.

Une autre chose qui a fait que j'ai aimé le film c'est la musique. La parfaite bande originale interprétée par Emilie Simon et son album Franky Night (je ferai un article sur la b.o).
Je ne me lasse pas d'écouter ses chansons et elles m'ont encore plus séduites car elles collent très bien au film. Elles transmettent les émotions que le personnage de Nathalie ne dévoile.

Humour, amour, émotion, le film amène à réfléchir sur ce qu'est l'amour. On peut même expliquer le choix de Nathalie, qui est critiquée par ses amis, avec la citation bien connu de tous : le coeur a ses raisons que la raison ignore.

Ma note : 4/5


19824200.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111005_024602.jpg

19824198.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111005_024545.jpg

19824201.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-20111005_024603.jpg


Suivez l'actu avec Popmovies sur Twitter


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • lecture:"La délicatesse" de David Foenkinos

    C'est le premier livre que je lis de cet écrivain ; je l'ai trouvé très agréable à lire , attachant , séducteur (oui, même pour un livre ). Lire la suite

    Par  Dina_gar
    CINÉMA, CULTURE, LIVRES, MUSIQUE
  • La Délicatesse: l'affiche

    Délicatesse: l'affiche

    Une affiche tout en Délicatesse. Il y a plusieurs mois, je vous faisais découvrir les premières photos du tournage de La Délicatesse. Aujourd'hui voici l'affich... Lire la suite

    Par  Popmovies
    CINÉMA, CULTURE
  • La délicatesse ... mes fesses !

    délicatesse fesses

    Hier, j'ai passée la soirée avec Mr Foenkinos, ou plutôt avec son "œuvre" : La Délicatesse. Autant le dire tout de suite, j'ai passé la soirée entre rires et... Lire la suite

    Par  Lafillesurlepont
    CINÉMA, CÔTÉ FEMMES, CULTURE, HUMEUR
  • Drive – critique

    Drive critique

    Après une excursion dans la mythologie scandinave avec Le Guerrier Silencieux, Nicolas Winding Refn revient au thriller urbain dans lequel la ville, forcément... Lire la suite

    Par  Tedsifflera3fois
    CINÉMA, CULTURE
  • [Critique] Drive

    [Critique] Drive

    Note de l’Auteur :9,5/10La Critique :Le pilote, cascadeur le jour, chauffeur pour les braqueurs la nuit, se voit mêlé à une affaire d’argent impliquant tout... Lire la suite

    Par  Bandeannoncefr
    CINÉMA, CULTURE
  • Shoah – critique

    Shoah critique

    Shoah est un monument d’histoire et de cinéma, 9h10 de film sans concession, une expérience au-delà des mots, que seul le cinéma pouvait approcher. Lire la suite

    Par  Tedsifflera3fois
    CINÉMA, CULTURE
  • Polisse, critique

    Polisse, critique

    Maïwenn suis les équipes de la brigade de protection des mineurs et délivre un film choc et touchant. Récompensé par le jury à Cannes, Polisse est là pour nous... Lire la suite

    Par  Fredp
    CINÉMA, CULTURE

A propos de l’auteur


Popmovies 1994 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines