Magazine Asie

Le Miai ou mariage arrangé

Publié le 03 janvier 2012 par Flo- @viesnippones

Dans nos contrées européennes, lorsqu’on on évoque de mariage arrangé, on se retrouve projeté quelques décennies en arrière à l’époque où les familles pensez à l’argent et aux intérêts avant de penser au bonheur de leurs enfants. Cette idée bien que surement encore pratiqué en de rare cas, nous semble complètement délirante à notre époque surtout dans nos sociétés occidentales qui prônent le mariage d’amour. Bien entendu, les mariages d’amour existent aussi au Japon et ceux-ci en grand nombre cependant le nombre de Miai ou Omiai (お見合い) reste assez important, entre 10 et 30%.

Une coutume ancestrale

Cet exercice n’est pas nouveau, il est apparu dans la classe des samouraïs aux alentours du XVI siècle afin de créer de puissantes alliances militaires. Il s’est par la suite répandu aux autres classes favorisant les plus aisées. Le but était simple, marier deux personnes de même rang qui pourront mutuellement s’apporter un plus que ce soit au niveau de l’argent, du rang ou encore d’alliances commerciales. La tradition veut qu’un intermédiaire appelé sewanin (世話人) mette en contact les deux personnes. Il peut être un ami, un parent proche, un voisin ou même une connaissance. Les personnes intéressées seront alors mises en relation au travers de cet intermédiaire dont le rôle est de faciliter les contacts et de créer un lien. Il se peut même qu’il soit récompensé par de l’argent si l’entente se conclue. Quelques décennies auparavant, les mariages arrangés au Japon était décidé entre les familles des mariés. Des négociations avaient alors lieu et les principaux intéressés n’avaient pas leur mot à dire. Aujourd’hui ce procédé n’est que rarement utilisé et l’image du miai a été modernisée.

Le Miai ou mariage arrangé

Agence proposant un service de mariages arrangés

L’argent fait l’amour

Lorsque l’argent fait l’amour, le business est au rendez-vous. Il faut savoir que les Japonais ne critiquent pas le système du miai. Au contraire certains partisans soutiennent le fait qu’un mariage arrangé sera plus pérenne qu’un mariage d’amour. Dans tout ça, ceux qui en tire un bénéfice sont les agences matrimoniales. Aujourd’hui, ce sont elles qui vont jouer le rôle d’intermédiaire. Les familles souhaitant voir leur enfants de 30 ans toujours célibataire se marier, vont le pousser à s’y inscrire afin de trouver un ou une partenaire. Le processus est le même, les intéressés remplissent un dossier et les personnes susceptibles de se correspondre sont alors mises en contact. C’est alors l’agence qui va proposer les profils sachant que les critères vont tourner autour du salaire, de la taille, de la position sociale ou encore de la pureté du sang. La personne possédant une petite déficience n’aura donc pas sa chance dans ce genre de système. Le but final étant de créer des alliances équilibrées qui satisferont tout le monde. Difficile à croire dans un pays où les couples mettent tant de temps avant de se déclarer leur flamme et aiment être amoureux avant de sortir ensemble.

On se demandait récemment pourquoi tant de couples au Japon n’ont pas d’activité sexuelle. Le miai est peut-être un élément de réponse, sans amour difficile de prendre du plaisir au sein d’un couple.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flo- 29 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines