Magazine Cinéma

Terra Nova (2011)

Publié le 03 janvier 2012 par Flow

Terra Nova. (crée par Craig Silverstein)

Et la plus grosse arnaque de l'année est...

 

 

Deux ans qu'on nous rabat les oreilles avec cette série. Deux ans qu'on en finit plus de présenter le nouveau carton de la télévision américaine produit par le grand Steven Spielberg. Et bien devinez quoi: c'est tout pourri!

 

Terra-Nova-serie-poster

Je ne peux pas dire que je suis déçu par le résultat calamiteux, je n'attendais strictement rien de cette série. Mais n'empêche qu'il y a de quoi crier au scandale. On nous promettait une action située à la préhistoire quand régnaient encore les dinosaures. Est-ce donc normal de ne croiser pratiquement aucun dino au cours des treize épisodes? On nous prend pour des cons. Ils ne constituent pas une menace, juste une facilité scénaristique afin de se sortir de toutes les situations (je pense notamment au carnosaure envoyé dans le futur). Autre exemple qui prouve que la série est une belle arnaque. Le budget alloué à la production serait le plus élevé jamais attribué à une série TV. Où est-il passé? Ils ont détourné l'argent, ce n'est pas possible! Vous avez vu la gueule des effets spéciaux? On se croirait devant du asylum. La série n'a clairement pas l'ambition à la mesure de ses moyens. Et c'est dommage tant le pitch était intéressant -en 2149, la planète se meurt et pour la survie de la race humaine des colons sont envoyés dans le passé, à Terra Nova- et prometteur. Las, les scénaristes se sont évertuer à ruiner leur bébé. Absence totale de mystère (les symboles près des chutes d'eau sont expliqués en une seule scène comme pour s'en débarrasser), de suspense et surtout de consistance. Les scénarios sont ennuyeux et/ou déjà vu, les personnages ne sont pas du tout travaillés (mention spéciale à la famille de boulets) et l'univers riche à visiter reste inexploité. Ajoutez à cela des incohérences, des facilités et des faux raccords pour obtenir une œuvre à ranger direct rayon nanar. Nanar réac qui plus est. Le parallèle évident entre Terra Nova et les USA est évident. On observe une communauté paranoïaque, assiégée par de nombreux ennemis mais qui s'en sort toujours grâce à son guide (ah les discours de Taylor) et à ses valeurs familiales puritaines. Sans oublier l'éternel besoin d'expansion symptomatique de ce pays. C'est assez effrayant.

 

 

Une belle arnaque. Si saison 2 il y a, le travail à fournir pour redresser la barre sera immense tant tout est à revoir avant d'obtenir le divertissement familial spectaculaire promis. Le plus gros tollé depuis le cas Flashforward il y a deux ans.

Note:

Pastèque périmée

 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Flow 261 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines