Magazine Concerts & Festivals

Doom Town au DNA, Bruxelles, le 3 janvier 2012

Publié le 03 janvier 2012 par Concerts-Review

En ce premier jour des soldes, Bruxelles est aux abonnés absents, sommes pas 20 à peupler le DNA!
DNA en mode retouches du printemps, attention peinture ( noire) fraîche, fais gaffe aux clous gisant sur le sol, dépose pas ton godet n'importe où... ce jeudi 5 janvier: grosse fiesta pour fêter le premier anniversaire du Nouveau Régime!
Une java monstre: quatre groupes au menu dont Sons of Disaster et White Fang + une cohorte de deejays, va y avoir du spectacle rue du Plattesteen.
P1190457.JPG
Pour débuter l'an neuf, Saint-Louis best punk band ( dixit Riverfront Times): Doom Town!
Après avoir éclusé quelques limonades en compagnie de Julie, Dominic ou David Altamontt, tu attends le bon vouloir du quartette du Missouri!
P1190451.JPG
21h15', les boys en piste, manque la bassiste/vocaliste partie peaufiner son make-up absent!
There she is, feu...

P1190439

P1190447.JPG

' Walking through walls', du raw punk passe-muraille que tu peux entendre sur leur premier enregistrement, une demo tape devenue 7 inch!
Rien de tel qu'un bol de punk bouillant pour se remettre de tous les excès festifs de ces dernières 76 heures, le truc assaisonné à point dégage un excellent fumet.
Un méchant et acharné cogneur barbu ( Shaun Morrissey, actif au sein des

P1190453.JPG
Humanoids) - deux guitaristes aux riffs Gillette pas émoussés ( Ben Smith, un ex-Corbeta Corbata au chant ravageur et Bryan, tout comme Shaun membre des Humanoids), la touche féminine étant assurée par la bassiste/chanteuse Ashley Hohman, une nana que tu classeras pas au rayon pin-up écervelée, avec Ben, elle dirige Sodome ou Gomorrhe, me suis pas renseigné!
Pas question de mouiller ta moustache dans ta mousse, les furieux ont déjà amorcé ' No Rumours' tout aussi nerveux que le premier brûlot.
Les vocaux alternés ou accouplés font mouche et l'intensité des beats produits par Shaun, moins végétarien qu'un Moz proclamant 'Meat is Murder' , valait le déplacement.
Le bouton pause ne fonctionne plus, 'Shadowed' qu'Ashley décore de shrieking & harsh vocals.
La moteur tourne à plein régime, sans aucun raté ' Rat' et 'Shrouded in Mystery' se succèdent avant que Mr Smith nous annonce qu'ils sont heureux de fouler le sol belge pour la première fois, tout en ajoutant que la Chimay c'est vachement mieux que la pisse de chat servie à Hambourg.
P1190448.JPG
'Sleep' un sommeil perturbé à première vue , suivi de 'Conversations with people I'll never meet' du punk surréaliste cardiotonique.
Une pointe de pop punk plus acéré que celui de Blondie, voilà 'On your own', suivi de l'énergique ' Worthless ones'... thank you for dancing, Clara!
Just a few more, Brussels.
Palabres, wat spelen we, een covertje?
Why not?
Le vivifiant ' Pink turns to blue' de Hüsker Dü.
Et pour mettre un terme à ce set concis, à peine une demi-heure, ' 'Ex-Military' , une dernière salve punk binaire et sautillante.

P1190441.JPG

On emballe: demain, mercredi: driving- jeudi: Zurich, Jugendkulturhaus Dynamo!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Concerts-Review 34846 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte