Magazine Autres sports

Le Tailgate Party, édition wild card

Publié le 08 janvier 2012 par Sixverges
Le Tailgate Party, édition wild cardJR est en congé alors Nick T. prend la relève pour le Tailgate. Au menu: de la bière, des snacks, de la météo et un peu de football.
-Mes 5 Steelers préférés
Sans qu’ils soient mon équipe favorite, j’ai toujours bien aimé les Steelers. La tradition, le logo juste d’un côté du casque, la totale. Pour le fun, voici mes 5 joueur préférés des Steelers, all-time.
5-Jack Lambert : Sérieusement, je n’ai pas vraiment consciemment vu jouer Mr. Lambert mais come on. Il avait l’air tellement méchant.
4-Rod Woodson : un hall of fame cornerback qui n’avait pas peur des contacts. En plus, il s’est déjà déchiré l’ACL à la semaine 1 et il est revenu au jeu au Super Bowl.
3-Bubby Brister : Choix ridiculement nostalgique. En 1989, les Steelers n’étaient plus une puissance de la NFL, finissant souvent au 4e rang de la vieille AFC Centrale à quatre équipes. Le Pittsburgh a toutefois surpris cette saison là en se taillant une place en séries grâce à trois victoires de suite pour conclure la saison. À 9-7, ils étaient un wild card bien mièvre avec un médiocre QB louisianais du nom de Bubby. Ce dernier avait toutefois un peu de magie dans le bras et il a aidé les siens à battre les Oilers de Houston et Warren Moon en première ronde. Une palpitante victoire de 26-23 contre une équipe bien plus forte.
Au deuxième tour, j’espérais bien que les Steelers viennent à bout des Broncos, équipe qui avait déjà l’habitude d’aller manger des volées au Super Bowl. Malheureusement, la magie de Bubby s’est affaissée et les Broncos l’ont emporté rien que sur une gosse, 24-23. Diantre. Pendant deux semaines, Bubby Brister était le héros des amateurs d’underdogs. Évidemment, les Broncos ont battu les Browns en finale de l’AFC et sont allés se faire torcher 55-10 par les 49ers au Super Bowl.
2-Hines Ward : de nos jours, on retient surtout son sourire et ses blocks vicieux mais Hines a connu six saisons de plus de 1000 v, a pris part à quatre pro bowls, a gagné deux Super Bowls, étant nommé MVP une fois. Il a toujours été clutch et il s’en va au Temple de la Renommée.
1-Ben Roethlisberger : ce n’est pas tellement à la mode d’admettre son admiration pour Graine Grise mais je n’y peux rien. J’ai toujours aimé sa détermination, sa robustesse et son efficacité dans les moments importants. Il est le digne successeur de Terry Bradshaw dans le sens où il n’a jamais les stats les plus épatantes mais il collectionne les Super Bowls…
-Bière à ne pas boire pendant les wild cards : la McCoy’s Honey Pale Ale.
Étant un grand explorateur de breuvages alcoolisés, j’ai. a décidé d’investir un gros 2$ sur une cannette 500 ml de ce produit récent. CIBOIRE-DE-CRISS. Le goût est un savant mélange de miel et de mal de cœur avec un soupçon de bière diluée. Une gorgée suffit pour convaincre que c’est une des pires bières jamais brassées. Il y a des bières qui goûtent rien comme la Bud Light mais celle-ci a vraiment un goût répugnant. Et j’ai déjà bu de la B40 Bull Max en grande quantité jadis…À éviter à tout prix. En passant, vous êtes cordialement invités à laisser un commentaire pour dire quelle est la pire bière que vous avez bue.
-Souvenirs des Falcons : l’histoire de l’Atlanta est marquée par l’ennui et l’échec mais je leur tiens rigueur pour le meilleur moment de leur histoire : en 1998, ils ont affronté les Broncos au Super Bowl, nous privant d'un match Broncos-Vikings qui aurait sans doute été épique. Les Vikes avaient à ce moment-là l'offensive la plus productive de l'histoire de la NFL, grâce au quatuor Cunningham-Carter-Moss-Smith et ils étaient franchement excitants. Les Falcons avaient gagné la finale de la NFC grâce à un placement raté par Gary Anderson qui connaissait une saison parfaite jusque-là. L'Atlanta était mené par les immortels Chris Chandler (QB) et Jamal Anderson (RB) et s'était fait torcher 34-19 dans un Super Bowl archi-plate.
Rapport-Météo
On n'as pas eu beaucoup de matches sous la neige cette année et ce n'est pas aujourd'hui que ça va changer, voici les prédictions météo:
New York: max 6, min -1, 0% de probabilité de précipitation
Denver: max 1, min -9, 20% de probabilité de neige
Une chance qu'on aura des matches à Foxboro et Green Bay la semaine prochaine...
-Un snack pour les wild cards: la trempette à l’avocat Litehouse.
C’est seulement la première ronde alors ce n’est pas le temps de sortir le grand jeu côté snacks. On garde les dattes au bacon et le poulet tandoori au moins jusqu’au finales de conférence. Pour quelque chose de simple et d’original, pourquoi pas des nahcos avec cette savoureuse trempette à l’avocat? On sait tous que l’avocat est le légume le plus gras et le plus mauvais pour la santé, c’est pourquoi il goûte si bon. Ce dip est citronné et légèrement piquant, idéal avec de la bière. Ça coute 3$ dans toutes les épiceries, go for it.
-Va sans dire que j’ai un amour sans borne pour les Giants pour la seule et unique raison qu’ils ont empêché les Pats de réussir leur saison parfaite en 2007. Je n’étais pas un fan de l’équipe auparavant mais maintenants, ils sont tous mes BFF.
-J'ai été mystifié d'apprendre que Jim Popp avait passé une entrevue pour le poste de DG des Colts...En tant que fan de l'équipe, j'aimerais mieux que le destin de Peyton Manning ne soit pas géré par un DG de la CFL.
-Bon c’est ça qui est ça. Je serai de retour avec le résumé du match Falcons-Giants et Stéphane aura Steelers-Broncos

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sixverges 1945 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines