Magazine Cinéma

Blanche Neige et les 7 Nains

Publié le 11 janvier 2012 par Olivier Walmacq

blanche neige

L'histoire: Une Reine machiavélique demande à son miroir qui est la plus belle. Mais il choisit Blanche Neige, la nièce de la Reine. Elle demande alors au chasseur de la tuer. Ce dernier, ébloui par la beauté de Blanche Neige, l'a laisse partir. Blanche Neige arrive alors dans une maison...

La critique d'Alice In Oliver:

En vérité, Blanche Neige et les 7 Nains, produit par Walt Disney en 1937, n'est pas la première adaptation du célèbre conte des frères Grimm.
Tout commence en 1903 avec un film muet. Ensuite, plusieurs longs métrages suivront, dont un court métrage animé avec une Betty Boop en Blanche Neige en 1933. Pourtant, c'est bien la version de Walt Disney qui marquera les esprits.
En même temps, à l'époque, Blanche Neige et les 7 Nains, réalisé par David Hand, est le premier long métrage d'animation à la fois sonore et en couleur.

blanche N

Ce qui constitue une véritable révolution. Ensuite, Blanche Neige et les 7 Nains est également le premier classique d'animation des studios Disney.
Ce film d'animation remportera un vif succès à travers le monde. Au niveau du scénario, les studios seront obligés de peaufiner l'histoire.
A la base, le conte d'origine est assez court. Les scénaristes viendront rajouter quelques éléments supplémentaires, le but étant de réaliser un long métrage de plus de 80 minutes.

D'ailleurs, cette adaptation dépassera largement le bugdet prévu. Toutefois, à sa sortie, le film des Studios Disney est un triomphe dans le monde entier.
Vous l'avez donc compris: Blanche Neige et les 7 Nains est aujourd'hui considéré comme l'un des films d'animation les plus importants de toute l'histoire du cinéma. Par la suite, d'autres studios tenteront leur chance, et d'autres long métrages animés sortiront au cinéma, notamment les Voyages de Gulliver en 1939.

blanche N

Pour le reste, le plus intéressant reste le film d'animation lui-même. En dehors de ses innovations techniques, Blanche Neige et les 7 Nains est un film plus complexe qu'il n'y paraît. N'oublions qu'il s'agit de l'adaptation d'un conte populaire.
Les thématiques feront d'ailleurs l'objet d'une véritable psychanalyse par certains experts en la matière.

En vérité, le long métrage d'animation oppose deux personnages radicalement différents, Blanche Neige et la reine machiavélique.
Le portrait de Blanche Neige est la caricature volontaire de la femme au coeur pur: elle est douce, serviable, polie, aimable et particulièrement jolie.
A tel point que sa beauté suscite la jalousie de la reine. C'est d'ailleurs ainsi que commence ce long métrage d'animation, par l'exposition du visage de la reine dans le miroir.

blanche N

Hélas, ce miroir est révélateur d'une terrible vérité et d'un narcissime primaire: la reine n'est pas la plus belle femme du royaume.
C'est évidemment Blanche Neige. Pour marquer la pureté de cette dernière, le film plonge sans cesse son personnage parmi la nature profonde, sauvage et innocente. Certes, Blanche Neige est la caricature de la femme belle et parfaite, mais c'est aussi un personnage naïf, cliché également de la ménagère.
Arrivée chez les sept nains, elle rangera la maison et préparera le repas.

Pour ce qui est des sept nains, ils obéissent également à des traits de personnalités bien précis, qui renvoient aux sept péchés capitaux et aux moralités du Moyen-Âge. Bref, un tel long-métrage animé mériterait probablement une analyse plus poussée.
Reste un chef d'oeuvre des studios Disney et un grand classique du cinéma.

Note: 19/20


Blanche Neige et les 7 nains - Bande-annonce


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines