Magazine Cinéma

17e cérémonie des Prix Lumières : "The Artist", Omar Sy et Maïwenn, le trio gagnant 2012

Par Vierasouto
  N  
Hier soir vendredi 13 janvier avait lieu dans les somptueux salons de la Mairie de Paris, qui valent à eux seuls le déplacement,  la cérémonie d'attribution des premiers Prix cinéma de la saison 2012 : Les 17° Prix Lumières, équivalent des Golden globes car décernés par la presse étrangère en poste à Paris au cinéma français. C'est d'autant plus intéressant de connaître les goûts de la presse étrangère comme "indicateur de tendance" pour la suite que va se dérouler ce WE la cérémonie des 69° Golden Globes (dimanche 15 janvier dans la nuit 1h/5h matin sur Ciné+Premier) : l'équipe de "The Artist" consacré Prix Lumière du meilleur film était d'ailleurs absente car en déplacement à LA où le film est nominé (nommé). Le Prix Lumière du meilleur film francophone a été attribué" à "Incendies" de Denis Villeneuve.
Prix Lumière du meilleur réalisateur décerné à la comédienne/réalisatrice Maïwenn pour "Polisse" qui demande d'abord en allant chercher son prix sur scène si la foule de photographes accrédités peut se baisser! afin qu'elle puisse voir la tête de son producteur, puis, fait son petit show habituel au bord des larmes... Mais, au delà du personnage, on peut se demander comment on a préféré (question réalisation) un film comme "Polisse" de Maïwenn au "Havre" de Kaurismäki... Effet de mode, sans doute... Prix Lumière du Meilleur acteur : Omar Sy, star de la soirée, pour "Intouchables"; de la meilleure actrice à Bérénice Bejo pour "The Artist". Prix Lumière du Meilleur espoir féminin en triple à trois actrices de "L'Apollonide" : Alice Barnole, Adèle Haenel et Celine Sallette (pourquoi pas toutes en prix collectif?), masculin à Denis Ménochet dans "Les Adoptés". Prix Lumière du scénario à Robert Guédiguian et son co-scénariste Jean-Louis Milesi pour le magnifique "Les Neiges du Kilimandjaro". L'ambiance des prix Lumières, malgré la majesté des lieux, est bon enfant, aussi, après presque deux heures de retard au démarrage, j'ai, à regret, zappé le buffet post-Prix, excepté une petite coupe de champagne avec ma consoeur du blog "In The Mood for cinéma" qui a filmé pas mal de choses ce soir qui donneront le ton mieux que ces quelques photos pas terribles prises de loin au zoom et sans flash. 

  
Omar Sy, Prix Lumière du meilleur acteur pour "Intouchables"


  
Catherine Jacob, présidente d'honneur des 17° Prix Lumières

  
Denis Ménochet

  
Robert Guédiguian   /   Maïwenn
  
Adèle Haenel et Céline Sallette

  SELECTION ET PRIX LUMIERES 2011

Meilleur Film
"L’Apollonide" - Souvenirs de la maison close de Bertrand BONELLO
"The Artist" de Michel HAZANAVICIUS
"L’Exercice de l’Etat" de Pierre SCHOELLER
"Le Havre" de Aki KAURISMAKI
"Intouchables" de Eric TOLEDANO, Olivier NAKACHE
 
Meilleur Réalisateur
Bertrand BONELLO pour L’Apollonide
Michel HAZANAVICIUS pour The Artist
Aki KAURISMAKI pour Le Havre
MAIWENN pour Polisse
Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’Etat

Meilleur Scénario
Bertrand BONELLO pour L’Apollonide
Jean-Louis MILESI, Robert GUEDIGUIAN, pour Les Neiges de Kilimandjaro
Michel HAZANAVICIUS pour The Artist
MAIWENN, Emmanuelle BERCOT pour Polisse
Pierre SCHOELLER pour L’Exercice de l’Etat

Meilleure Actrice
Bérénice BEJO dans The Artist de Michel Hazanavicius
Catherine DENEUVE, Chiara MASTROIANNI dans Les Bien-Aimés de Christophe Honoré
Valérie DONZELLI dans La Guerre est déclarée de Valérie Donzelli
Marina FOIS, Karin VIARD dans Polisse de Maïwenn
Clotilde HESME dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte
 
Meilleur Acteur
Jean DUJARDIN dans The Artist de Michel Hazanavicius
Olivier GOURMET dans L’Exercice de l’Etat de Pierre Schoeller
Joey STARR dans Polisse de Maïwenn
Omar SY dans Intouchables d’Eric Toledano, Olivier Nakache
André WILMS dans Le Havre d’Aki Kaurismäki

Meilleur Espoir Féminin
Alice BARNOLE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Adèle HAENEL dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Zoé HERAN dans Tomboy de Céline Sciamma
Céline SALLETTE dans L’Apollonide de Bertrand Bonello
Annamaria VARTOLOMEI dans My Little Princess d’Eva Ionesco
 
Meilleur Espoir Masculin
Grégory GADEBOIS dans Angèle et Tony d’Alix Delaporte
Guillaume GOUIX dans Jimmy Rivière de Teddy Lussi-Modeste
Raphaël FERRET dans Présumé coupable de Vincent Garinq
Denis MENOCHET dans Les Adoptés de Mélanie Laurent
Mahmoud SHALABY dans Les Hommes libres d’Ismaël Ferroukhi
 
Meilleur Film Francophone (hors de France)
"Curling" de Denis COTE (Canada)
"Et maintenant, on va où" de Nadine LABAKI (France, Liban, Italie)
"Incendies" de Denis VILLENEUVE (Canada)
"Le gamin à vélo" de Jean-Pierre DARDENNE, Luc DARDENNE (Belgique, France, Italie)
"Les géants" de Bouli LANNERS (Belgique, Luxembourg, France)
 
 

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Vierasouto 1042 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines