Magazine Cinéma

J.Edgar Hoover

Par Marymalo
J.Edgar HooverJ.Edgar HooverEmpesé, tel est le verdict de Telerama auquel j'adhère tout à fait. Ce biopic de J.E. Hoover nous raconte simultanément en flash back (le plus réussi à mon avis) et en temps réel la dernière année du règne du numéro 1 du FBI qui nous paraît s'éterniser.
Le maquillage et les effets spéciaux accentuent encore ce coté factice, il frôle même le ridicule pour Armie Harmer qui incarne le second, le souffre douleur et l'ami par qui l'inacceptable est révélé à J.E. Car ne nous y trompons pas, Clint Eastwood ne cherche pas ( ou ne réussit pas) à nous dépeindre une fresque historique, il nous raconte une autre route de Madison , et dans ce registre des non-dits et du mal-être lié à un amour impossible parce que répréhensible dans le monde puritain anglo-saxon de cette époque, il est un maitre incontesté.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Marymalo 1 partage Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines