Magazine Cinéma

Patrick Chesnais à Mons!

Par Michcine

sans-titre1.pngCette année, le Festival du Film D'Amour de Mons (fief de notre premier Ministre Elio Di Rupo) mettra Patrick Chesnais à l’honneur, un coup de cœur qui coïncide avec la sortie de son dernier film, Fils unique de Miel Van Hoogembemt.

Biographie :
Né en banlieue parisienne, Patrick Chesnais choisit d'entrer au Conservatoire d'Art Dramatique après l'obtention de son bac. Il suit alors les cours de René Simon et de Lise Delamare et obtient un premier prix en comédie. Il a tout juste 20 ans.
Dès lors et pendant les dix années qui vont suivre, le jeune comédien va accumuler les rôles au théâtre. Eclectique, insatiable, Chesnais endosse des rôles tellement contrastés sur scène que la reconnaissance tarde. Et ce sera à peu près le même schéma au cinéma, où il apparaît dès 1976, accumulant les seconds rôles pendant plus de dix ans. Homme d'affaires suicidaire dans La provinciale, gitan avenant dans Les sacrifiés, chef de chantier trompé par un escroc dans Monsieur Albert, contremaître intraitable dans L'empreinte des géants, journaliste idéaliste dans L'œil du maître, flic entêté dans Ras le cœur, marquis libertin dans Corentin, coiffeur résistant dans Blanche et Marie, restaurateur dans Les cigognes n'en font qu'à leur tête, médecin violent dans Il y a des jours... et des lunes, Patrick Chesnais est partout.
C’est son ami Michel Deville qui lui offre un des premiers rôles de La Lectrice. Le comédien obtient pour ce rôle non seulement une reconnaissance publique (le film est un très grand succès commercial) mais aussi le César du Meilleur acteur dans un second rôle.
Parallèlement, Chesnais poursuit son travail sur scène, obtenant notamment le Grand Prix de la Critique en 1982 pour Le bleu de l'eau de vie de Jorge Semprun. Plus récemment, il triomphait aux côtés de Zabou dans la pièce Skylight, pour lequel il était une fois de plus nominé aux Molières.
On le voit aussi à la télévision, notamment depuis le milieu des années 90 où il est un père de famille régulier dans des productions familiales sympathiques. A noter qu'il a reçu un Sept d'Or pour son rôle dans Jacques le fataliste, et qu'il a été un commissaire récurrent dans la série Brigade mondaine.
Au cinéma, son travail de fond dans le registre du second rôle se poursuit de plus belle, notamment dans Post coïtum, animal triste de Brigitte Roüan, où il compose un mari trompé et blessé.


En 2000, Patrick Chesnais passe de l'autre côté de la caméra avec Charmant garçon, une comédie réussie pour laquelle il obtient le prix Alain Poiré du Meilleur réalisateur au Festival de St Jean-de-Luz.
Sa carrière cinématographique trouve alors un second souffle sous la houlette d'une nouvelle génération de cinéastes au talent prometteur : Manuel Poirier (Te Quiero), Eric Assous (Sexes très opposés) ou encore Rémy Waterhouse (Mille millièmes, fantaisie immobilière). Père de la fausse ingénue Judith Godrèche dans la comédie de Philippe Harel Tu vas rire mais je te quitte (2004), il retrouve des rôles de tout premier ordre, ceux d'un huissier passionné de tango dans Je ne suis pas là pour être aimé (2005) et d'un chanteur has been sur le retour dans Une chanson dans la tête (2008). On le retrouve également aux côtés de Nathalie Baye dans Le Prix à payer (2006), de Michaël Youn dans Héros (2007) et de Mathieu Amalric dans Le Scaphandre et le papillon.
Oscillant entre drame (La Jeune Fille et les loups) et comédie (Une chanson dans la tête), Patrick Chesnais enchaîne trois films traitant des relations complexes entre les amis et la famille dans Home Sweet Home (2008), Quelque chose à te dire (2009) et Le Code A Changé de Danièle Thompson. On le retrouve en 2010 en Guyanne, perdu en pleine jungle aux côtés de Clovis Cornillac et de Bruno Solo dans 600 kilos d'or pur.
Cette année, il revient avec le film belge Fils unique de Miel Van Hoogembemt présenté lors de cette 28e édition du Festival International du Film d’Amour de Mons.
Filmographie sélective :
Bienvenue parmi nous (2012)
Fils unique (2012)
Tu seras mon fils (2011)
600 kilos d'or pur (2010)
Quelque chose à te dire (2009)
Le Code a changé (2009)
Home Sweet Home (2008)
La Jeune fille et les loups (2008)
Le Scaphandre et le papillon (2007)
Le Prix à payer (2007)
J'invente rien (2006)
Tu vas rire mais je te quitte (2005))
Mariage mixte (2004)
Irène (2002)
Jeu de Cons (2001)
Te quiero (2001)
Charmant Garçon (2001)
Kennedy et moi (1999)
L'homme de ma vie (1999)
Aux petits bonheurs (1994)
Pas d'amour sans amour (1993)
Coup de jeune (1993)
Drôles d'oiseaux (1993)
La belle histoire (1992)
La Pagaille (1991)
Triplex (1991)
Promotion canapé (1990)
Il y a des jours... et des lunes (1990)
Les cigognes n'en font qu'à leur tête (1989)
Corentin ou les infortunes Blanche et Marie (1985)
Femmes de personne (1984)
Cap Canaille (1983)
Neige (1981)
La provinciale (1981)
Au bout du bout du banc (1979)
Le dossier 51 (1978)
Les Naufragés de l'île de la Tortue (1976)


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Michcine 21497 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines